Starbucks : l’expansion porte ses fruits

Starbucks : l’expansion porte ses fruits

La  stratégie d’expansion de la chaîne de bars à café américaine Starbucks est payante, comme en témoignent ses résultats. Au cours de l’exercice 2013, clôturé fin septembre, l’enseigne a vu son chiffre d’affaires augmenter de 12,0% à 14,892 milliards de dollars (10,7 milliards d’euros). Son bénéfice est en hausse de 24,4% à 1,721 milliard de dollars (1,3 milliard d’euros).

Bénéfice record grâce à l’expansion et une marge plus élevée

Cette croissance du chiffre d’affaires est attribuable pour 7% au réseau existant, dont 5% grâce aux visiteurs supplémentaires et 2% grâce aux dépenses plus élevées par client. La partie restante a été générée par les 1.701 nouveaux établissements ouverts par Starbucks durant l’exercice écoulé, ce qui porte le nombre total de points de vente à 19.767 à la fin septembre.


Parallèlement l’entreprise a augmenté sa rentabilité : la marge opérationnelle est passée de 15,4% à 17,6%. Une progression perceptible principalement au cours du dernier trimestre, clôturé avec un chiffre d’affaires de 3,795 milliards de dollars (2,8 milliards d’euros) et un bénéfice net de 481,1 millions de dollars (350 millions d’euros), soit une hausse de respectivement 12,8% et 34% par rapport à l’an dernier. « Le meilleur trimestre que nous ayons eu au cours des 42 ans d’existence de Starbucks », affirme le CEO Howard Schultz.


A noter toutefois que les performances au quatrième trimestre n’ont pas été aussi spectaculaires partout : en Asie le chiffre d’affaires a progressé de 9%, alors que dans la région Amériques les ventes progressent de 7%. Dans la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) la chaîne affiche un statu quo. En Europe suite à la crise économique, les dépenses des clients ont baissé de 2%, malgré une augmentation de 2% du nombre de visiteurs.


Pour l’année à venir, Starbucks envisage l’ouverture de 1.500 établissements supplémentaires, dont 600 dans la région Amériques, 750 en Asie et 150 dans la zone EMEA.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Chute de l’action Heineken après le désengagement partiel des Mexicains

19/09/2017

Le mexicain Fomento Economico Mexicano (Femsa), qui détenait 15% des actions de Heineken, a vendu pour 2,5 milliards d’actions du groupe brassicole néerlandais. D’emblée le cours de l’action a chuté à la bourse.

Le supermarché indépendant n’entend pas rater le train de l’e-commerce

18/09/2017

Dans les conversations à propos du futur de la distribution alimentaire, le mot d’e-commerce conserve quelque chose de magique. Les exploitants indépendants ont-ils franchi le pas ? Si non, qu’attendent-ils ? 

Carrefour ouvre 15 nouveaux drives

18/09/2017

Le 29 septembre, la chaîne de supermarchés Carrefour va ouvrir trois nouveaux points de livraison drive.be, ce qui porte le total à quinze nouveaux ‘drives’ ce mois-ci.  Depuis le début de l’année, 72 points d’enlèvement ont déjà vu le jour.

La plate-forme de bières Beerwulf.com disponible en Belgique

18/09/2017

Beerwulf, la plate-forme en ligne de bières spéciales, est maintenant disponible en Belgique.  Le site internet offre une page unique à chacun des 150 brasseurs affiliés.  Celle-ci leur permet de proposer leurs bières à un public plus large.

Aldi Nord va centraliser l’achat des marques A

15/09/2017

Aldi Nord, la branche de l’entreprise active en Belgique et aux Pays-Bas, souhaite centraliser l’achat des marques A.  Elle veut ainsi proposer une offre semblable dans tous les pays et imposer des prix compétitifs grâce à la grandeur d’échelle.

Filet Pur : Remue-ménage à l’abbatage

15/09/2017

Qui désire encore un morceau de tournedos ? Ou plutôt des carottes râpées ? Cette semaine encore le secteur de la viande n’a pas fait bonne figure et cela n’a pas échappé à RetailDetail Food, comme en témoigne ce résumé de l’actualité FMCG.

Back to top