Starbucks ouvre son 14ème établissement belge à Louvain

Starbucks ouvre son 14ème établissement belge à Louvain

Aujourd’hui Starbucks a ouvert son 14ème établissement belge à Louvain dans le bâtiment rénové de la gare de la ville estudiantine, ce qui selon l’exploitant Autogrill offre un mélange de clients intéressant.

Cerise sur le gâteau dans la gare rénovée

L’ouverture de ce nouveau bar à café Starbucks de 200 m² situé à la façade avant historique de la gare, doit être la cerise sur le gâteau de la rénovation de la gare de Louvain. Pour la ville estudiantine il s’agit du premier établissement Starbucks, dont l’arrivée était très attendue.


 « Nous avons eu des demandes explicites sur les réseaux sociaux pour qu’un Starbucks vienne s’installer à Louvain. Nous sommes très enthousiastes de pouvoir disposer de cet endroit exclusif et ce grâce à la collaboration avec la SNCB », déclare Mario Orinx, COO d’Autogrill pour le Nord-Ouest de l’Europe.


Les étudiants constituent pour Starbucks une catégorie de clients importante, tout comme les voyageurs et quiconque est de passage. « Nous constatons que les clients Starbucks sont en général relativement jeunes, bien que le public soit très varié. C’est pourquoi les gares sont des emplacements idéaux, mais nous avons également des Starbuck-stores sur le Korenmarkt à Gand et sur la Grand-Place à Bruxelles. »


Starbucks doit rester sexy

Toutefois l’objectif d’Autogrill n’est pas d’implanter des établissements Starbucks dans tous les centres-villes. Mario Orinx : « Nous estimons que les emplacements en centre-ville recèlent un potentiel dans les trois grandes villes, mais nous n’allons pas pour autant ouvrir un Starbucks à chaque coin de rue. Premièrement les lieux de voyage et de passage cadrent dans l’ADN d’Autogrill, mais deuxièmement Starbucks doit rester exclusif et’sexy’. »


C’est pourquoi l’expansion de Starbucks en Belgique se fait de manière pragmatique : « Nous n’avons pas d’objectifs établis préalablement, nous examinons chaque opportunité qui se présente et décidons d’après des études de faisabilité. Ainsi chaque ouverture crée le ‘buzz’. »


Orinx ajoute que trouver le personnel adéquat n’est pas chose facile : « Pour nous il s’agit d’un défi quotidien. Le travail en noir est un réel problème dans le secteur et de plus en Belgique nous sommes confrontés à handicap salarial par rapport aux pays voisins. Néanmoins Starbucks ayant une solide réputation, nous trouvons assez facilement des collaborateurs pour cette enseigne. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: