Supermarchés et fast-foods plaident pour une pêche durable

Supermarchés et fast-foods plaident pour une pêche durable

Six grands supermarchés belges et deux chaînes de fast-food, en collaboration avec le WWF, le MSC et l’ ASC, organisent la ‘Semaine de la Pêche Responsable’. Objectif : inciter les consommateurs à acheter du poisson issu de pêche durable.

Du 7 au 13 septembre

La semaine prochaine six supermarchés, deux chaînes de fast-food et bon nombre de grands chefs cuisiniers belges organiseront la toute première ‘Semaine de la Pêche Responsable’ dans notre pays. Les initiateurs ont pour objectif de faire comprendre au consommateur qu’il peut lui-même contribuer à maintenir les océans en bonne santé en optant pour du poisson labellisé.

 

« Les labels garantissent au consommateur que les populations de poissons sont bien gérées et que les zones côtières fragiles sont ménagées. Grâce à l’achat de poisson certifié, les pêcheurs et éleveurs seront récompensés. Ainsi, tous ensemble, nous veillons à ce que dans le futur nous puissions continuer à manger du poisson », expliquent les organisateurs dans un communiqué commun.


Les supermarchés participants sont Albert Heijn, Aldi, Carrefour (Market et Hypermarchés, Delhaize, Lidl et Spar. Ceux-ci représentent environ 60% du marché. Les chaînes de restauration rapide McDonald’s et Quick se sont également associées à l’initiative. De plus, plusieurs grands chefs cuisiniers se sont engagés comme ambassadeurs de la campagne. Parmi eux : Felix Alen (Hof te Rhode), Olivier de Vinck (Kommilfoo), Jérôme De Vriese (Hof ter Leie), Franck Fol (président de ‘Meesterkoks van België’) et Arabelle Meirlean (Cuisine Intuitive).


Les labels sont trop peu connus

Selon les initiateurs, il est crucial que le consommateur opte pour du poisson issu de pêche ou d’élevage durables, « si à l’avenir nous voulons encore manger du poisson, car 90% des populations de poissons commercialisées sont menacées par la surpêche ou du moins lourdement sous pression. »


La ‘Semaine de la Pêche Responsable’ doit également contribuer à faire mieux connaître les labels MSC (Marine Stewardship Council) et ASC (Aquaculture Stewardship Council) : selon une enquête réalisée en 2013, seuls 25% des consommateurs connaissent le logo MSC ou savent ce qu’il représente, pour le label ASC les scores sont encore plus bas.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un cheveux dans la soupe plastique

19/01/2018

Les retailers sont-ils des querelleurs et des escrocs? Les boissons énergisantes doivent-elles être interdites? Carrefour est-il à l’aube d’un assainissement et Delhaize va-t-il se hollandiser? Une semaine mouvementée que vous résume RetailDetail Food.

Colruyt et PepsiCo enterrent la hache de guerre : Pepsi à nouveau  disponible

19/01/2018

L’assortiment habituel de Pepsi et Lay’s sera à nouveau disponible chez Colruyt. Depuis novembre la chaîne avait retiré 29 produits du fabricant PepsiCo, qui refusait de lui accorder des réductions de prix. A présent le discounter met fin à ce boycott.

Aldi Nord et Aldi Süd collaborent pour le bien-être animal

18/01/2018

Aldi Nord et Aldi Süd s’associent dans le cadre d’une collaboration unique : la création de leur propre label, Fair & Gut, certifiant le bien-être animal. Pour l’instant le label est lancé uniquement en Allemagne et se limite à la volaille, mais sera étendu ultérieurement.

Rewe teste la teneur minimale en sucre avec des puddings au chocolat

18/01/2018

Quelle est la quantité minimale de sucre jugée nécessaire par le consommateur ?  Rewe mène l’enquête auprès de ses clients. L’enseigne allemande  veut diminuer la teneur en sucre de ses produits maison, mais le client décide de la dose minimale.

Lidl tempère ses ambitions américaines

18/01/2018

Lidl  visait une centaine de magasins aux Etats-Unis durant la première année, mais se voit contraint de tempérer ses ambitions. Depuis sa traversée outre-Atlantique il y a environ six mois le discounter allemand y a ouvert 49 points de vente.

Carrefour clôture une année difficile

17/01/2018

Malgré une amélioration au 4ème trimestre, Carrefour termine une année particulièrement difficile, aussi en Belgique, où la croissance est négligeable. Attendons de voir quelles seront les mesures annoncées la semaine prochaine par le CEO Bompard.

Back to top