Supermarchés : les clients satisfaits des mesures liées au coronavirus

Supermarchés : les clients satisfaits des mesures liées au coronavirus
Foto: Joeri Mostmans / Shutterstock.com

Seul un nombre limité de consommateurs ont fait des réserves ces dernières semaines. Et de manière générale, les Belges se disent satisfaits des mesures de précaution prises par la grande distribution pour lutter contre le coronavirus, même s’ils ne se sentent toujours pas en sécurité dans les magasins.

 

Les jeunes ont fait plus de réserves

Il ne faut manifestement pas être nombreux à se constituer des réserves pour vider les rayons des magasins : seuls 14 % de la population l’a fait depuis l’apparition du coronavirus, généralement dans une ou deux catégories de produits au maximum. C’est ce qui ressort d’une enquête réalisée entre le 23 et le 28 avril par l’agence d’études de marché doubleyouresearch auprès de 1800 Belges. Les jeunes consommateurs (28 %) ont fait plus de réserves que les plus de 65 ans (7 %). Et ce, surtout dans les pâtes, le papier toilette, les produits surgelés, le riz, la farine et le savon à main. L’impression que la presque totalité de la population a fait des réserves de papier toilette est probablement imputable aux stocks assez réduits dans les rayons des magasins.

 

En tout cas, 66 % des consommateurs vont moins souvent au supermarché depuis le lockdown. Les magasins les plus touchés sont les hypermarchés comme CoraCarrefour et Makro : plus de 70 % des consommateurs disent y faire moins souvent leurs courses. De l’autre côté du spectre, jusqu’à 19 % des consommateurs indiquent qu’ils fréquentent davantage les magasins de proximité. Ce sont les commerces locaux comme les bouchers, les boulangers et les marchands de fruits et légumes qui ont le moins pâti du coronavirus : un consommateur sur trois se rend moins souvent dans les commerces spécialisés, alors qu’ils sont un sur cinq à s’y rendre plus fréquemment.  

 

Les clients ne gardent pas assez de distance

Les consommateurs sont globalement satisfaits des mesures prises par les supermarchés pour lutter contre la propagation du coronavirus : six clients sur dix disent accepter sans difficulté les files d’attente à l’entrée. Les Flamands (65 %) sont plus positifs que les francophones (46 %), et les personnes âgées (62 %) se montrent plus compréhensives que les jeunes (51 %). Six consommateurs sur dix ont l’impression que le personnel de caisse peut faire son travail en toute sécurité. Dans ce domaine aussi, les avis sont plus positifs en Flandre. Trois consommateurs sur quatre sont convaincus que les problèmes de stock dans les magasins sont davantage liés au comportement des clients qu’à l’approvisionnement du magasin. Pour résumer : l’impression qui prévaut est que les supermarchés font de leur mieux dans des circonstances difficiles.

 

Pourtant, les consommateurs ne se sentent pas en sécurité dans le magasin : moins de la moitié d’entre eux se disent aujourd’hui sereins quand ils font leurs courses au supermarché (46 %). Près d’un Belge sur trois (29 %) n’est pas du tout rassuré. Seuls 31 % des consommateurs jugent que nous gardons suffisamment nos distances quand nous faisons nos courses, et près de la moitié estiment que ce n’est pas le cas (47 %). À cet égard, les jeunes se montrent plus critiques que leurs aînés.