Swinkels (Palm, Cornet) veut stimuler la croissance des bières belges

Swinkels Family Brewers

Swinkels Family Brewers, propriétaire de Brouwerij Palm depuis 2016, promeut les bières belges Rodenbach, Cornet et Brugge Tripel comme « marques mondiales ». Ainsi, plus de ressources seront investies dans leur développement.

 

Nouveaux investissements

Dans les années 1980, Rodenbach produisait 180 000 hectolitres de bière. Mais la marque a par la suite commencé à décliner, si bien que, en 2016, elle ne produisait plus qu’à peine 31 000 hectolitres. La croissance a cependant repris ces dernières années, principalement grâce aux investissements à nouveau consentis dans la marque de Roulers.

 

Selon Sven Stuer, PDG de Swinkels Belgique, la Rodenbach a encore beaucoup de potentiel, surtout en dehors des provinces de Flandre orientale et occidentale, où cette bière est encore très populaire. « C’est pour cela que nous avons lancé la Rodenbach Fruitage en 2017, une variante accessible et fruitée affichant un taux d'alcool plus faible de 3,9 %. Nous avons également décidé d'investir à nouveau dans la marque, par exemple en sponsorisant le programme télévisé « De Mol ». Bientôt, la marque produira à nouveau près de 50 000 hectolitres », dit-il dit dans De Tijd.

 

La nouvelle bière Fruitage a également été lancée aux Pays-Bas l'année dernière, mais les ambitieux projets ont été retardés à cause de la crise du coronavirus. Grâce à la portée de Swinkels, la bière est omniprésente dans les établissements horeca et dans les magasins. Si la Fruitage remporte du succès, cela pourrait également profiter aux bière Rodenbach classiques, estime Stuer. « D'ici un an ou deux, nous verrons si la mayonnaise a pris. Dans tous les cas, Swinkels a décidé de promouvoir Rodenbach, ainsi que Cornet et Brugge Tripel, comme marques mondiales du groupe. Elles bénéficieront ainsi de plus de ressources. »

 

Jubilé

Par ailleurs, Rodenbach fête cette année son 200e anniversaire. Pour marquer l’évènement, un livre retraçant le riche parcours de la marque sera publié et, à l'automne, la brasserie lancera une version totalement inédite de la bière. « Une bière qui est très différente de toutes les Rodenbach actuelles, mais qui reste reconnaissable », ajoute le directeur Rud. En outre, l'entreprise veut attirer davantage de touristes. « Avant le coronavirus, nous accueillions 35 000 visiteurs par an. On peut faire beaucoup mieux », déclare Stuer.

 

Outre Rodenbach, Swinkels a de grands projets pour Cornet et Brugge Tripel. Cornet est d’ailleurs la bière belge qui affiche la plus forte croissance dans notre pays et les ventes sont également très bonnes aux Pays-Bas. Cette bière à succès est également disponible au fût depuis l'année dernière. « Les Belges apprécient toujours la bière au fût, ce qui stimule la croissance », selon Ghequire. Brugge Tripel a un goût plus accessible et sera lancé sur le marché français.