Ter Beke fait son entrée dans le foodservice britannique

Ter Beke fait son entrée dans le foodservice britannique

Le groupe alimentaire belge Ter Beke a racheté 90% des actions du britannique KK Fine Foods. Les actionnaires actuels conservent les 10% restants. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé.

Assortiment complémentaire

KK Fine Foods fabrique des plats cuisinés surgelés pour le secteur du foodservice et du retail. Le groupe britannique réalise un chiffre d’affaires de 39,3 millions d’euros et affiche une croissance à deux chiffres. L’entreprise a été fondée il y a 30 ans par l’actuelle CEO Leyla Edwards et est aujourd’hui dirigée par son fils Samir Edwards. Après la reprise ce dernier gardera sa fonction de managing director de KK Fine Foods, qui continuera d’opérer de manière indépendante, mais dorénavant les produits seront introduits sur le marché européen.


« Les principaux produits sont les lasagnes et les plats de pâtes et cela complète bien l’actuel assortiment de base de Ter Beke. Pour Ter Beke le foodservice reste un terrain à exploiter, offrant une chance idéale de nous y développer, en tant que groupe », explique le CEO Dirk Goeminne. Ainsi Ter Beke continue de miser sur les reprises. Fin juin le groupe a repris toutes les actions du français Stefano Toselli, avec lequel il collaborait déjà depuis quelques années.