Tesco aménage des zones ‘petits budgets’ dans ses supermarchés | RetailDetail

Tesco aménage des zones ‘petits budgets’ dans ses supermarchés

Tesco aménage des zones ‘petits budgets’ dans ses supermarchés

La chaîne de supermarchés britannique Tesco a aménagé dans ses magasins des zones ‘petits budgets’ destinées aux produits les meilleur marché de la gamme. Une façon de concurrencer les chaînes discount.

Pression des discounters

Dans un premier temps une soixantaine de points de vente disposeront de ce type de zones, mais si le concept séduit, Tesco le déploiera dans 300 supermarchés. Ces zones seront aménagées de manière particulière de façon à ce que les clients puissent les repérer facilement.


Dans ce département spécial les consommateurs trouveront des articles, tels que des produits à lessiver et à vaisselle ou encore des aliments pour animaux. Ainsi Tesco espère concurrencer les discounters comme Poundland et Poundworld. Ces dernières années ces deux chaînes se sont fortement développées en Grande-Bretagne et grignotent des parts de marché des supermarchés traditionnels.


Part de marché en baisse

Les analystes pour leur part estiment que ces rayons ‘petit budget’ ne suffiront pas à attirer les consommateurs économes. « Certes Tesco se doit de réagir face à des chaînes comme Poundland, mais je pense que les consommateurs préfèrent trouver les bonnes affaires sur leur parcours habituel, plutôt que de devoir se rendre dans un département spécial », explique Steve Dresser de Grocery Insight.


Actuellement Tesco demeure la plus grande chaîne en Grande-Bretagne avec une part de marché de 28,6%, contre 29,7% l’année précédente. Aldi par contre a vu sa part de marché progresser de 3,4% à 4,6%. Lidl détient une part de marché de 3,4%.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Carrefour : choisissez vous-même le prix du lait ‘équitable’

19/02/2018

Selon le modèle français, Carrefour lance le lait « La marque du consommateur », une nouvelle marque dont le prix est fixé par les consommateurs eux-mêmes.  Le lait coûtera 1,05 €, ce qui permet aux agriculteurs d’obtenir une marge plus importante.

La ministre De Block souhaite des codes santé sur les emballages

19/02/2018

La ministre de la Santé Maggie De Block examine s’il est possible d’apposer des étiquettes simples sur les emballages de produits alimentaires pour que les consommateurs puissent vérifier en un seul coup d’œil si un produit est mauvais pour la santé.

Le groupe d’achat européen Agecore met la pression sur Nestlé

16/02/2018

Le groupe d’achat européen Agecore menace de retirer 160 produits Nestlé de sa liste à moins que l’entreprise suisse n’octroie de meilleures conditions.  Les entreprises Colruyt, Coop et Edeka font notamment partie du groupe Agecore. 

Un solide second semestre propulse les ventes de Danone en 2017

16/02/2018

Danone a clôturé son exercice 2017 avec une croissance comparable de 2,5%, surtout grâce à un solide second semestre durant lequel le chiffre d’affaires comparable a progressé de 4,2%.

Aldi Nord et Süd ne fusionnent pas, mais vont collaborer ensemble

16/02/2018

En Allemagne, Aldi Nord et Aldi Süd envisagent la possibilité de collaborer ensemble au niveau des départements achats et marketing.  Les deux entreprises démentent néanmoins l’éventualité d’une fusion future.

Filet Pur : Un éléphant à la caisse

16/02/2018

Comment l’industrie alimentaire espagnole se montre-t-elle sous son meilleur jour, pourquoi la concurrence food atteint-elle des sommets inégalés et à quand la disparition du job de caissière?  Réponse dans le résumé hebdomadaire de RetailDetail Food!

Back to top