Tesco Extra veut être un hypermarché à taille humaine

Tesco Extra veut être un hypermarché à taille humaine
Foto's: Blink/Tesco

L’hypermarché a-t-il encore un avenir ?  Il n’y a pas que Carrefour qui se pose cette question.  Au Royaume-Uni, la chaîne Tesco y travaille au niveau des Extra stores qui viennent d’être rénovés par le bureau de design suédois Blink.

Grand de l’extérieur, chaleureux à l’intérieur

Les consommateurs britanniques voient Tesco comme étant un retailer gigantesque avec de grands magasins sans âme et pas nécessairement la plus belle offre de produits alimentaires.  Aujourd’hui, Tesco est effectivement une grande entreprise avec d’énormes magasins, et cela ne va pas changer si rapidement.  Pour le retailer, il est donc important de pouvoir transformer ces désavantages en atouts.


Le nouveau concept de magasin doit y contribuer : en plus de la communication des prix, c’est la qualité qui doit être davantage mise en valeur.  De grandes promotions en vrac interrompent la routine.  Le département fruits et légumes détermine l’image du frais du magasin, cela doit être une fête sensorielle.  Les collaborateurs interagissent avec les clients pour souligner leur savoir-faire.  Le service devient un élément du voyage du client.  Un café in-store devient un lieu de rencontres.  Ainsi, nous obtenons un magasin qui, certes, est grand de l’extérieur, mais chaleureux et conviviale à l’intérieur.

 
Un chiffre d’affaires et des bénéfices en hausse

L’architecture a été conçue à l’échelle humaine, avec un marché du frais au cœur du magasin.  Le nouveau concept intègre des solutions omnicanal comme click-and-collect, des selfscans mobiles et des écrans interactifs dans le magasin.  Le confort se conjugue sous forme d’un service d’offre alimentaire ‘hot-to-go’ avec des poulets rôtis entiers, du poulet en portions, des pâtisseries, des travers de porc, des pizzas, des pains chauds et des paninis – préparés sur place dans les tout nouveaux fours combi-vapeur.  Tesco a également prévu un centre communautaire gratuit situé à côté du café.


Cela fonctionne ?  Le magasin pilote a ouvert ses portes au mois de juin à Swansea.  Les chiffres n’ont pas été dévoilés, mais le bénéfice a fortement augmenté et le chiffre d’affaires de certaines catégories, comme le pain, a bondi de façon spectaculaire.  L’expérience en magasin est plus humaine et met l’offre l’alimentaire plus en lumière.  Les collaborateurs sont fiers de leur magasin, de même que l’équipe Blink.