Tesco lance un avertissement sur résultats après une erreur comptable | RetailDetail

Tesco lance un avertissement sur résultats après une erreur comptable

Tesco lance un avertissement sur résultats après une erreur comptable

Pour le 1er semestre 2014 (jusqu’au 23 août) Tesco annonce un bénéfice opérationnel inférieur de 23% par rapport aux prévisions, suite à une erreur comptable. L’enseigne britannique a chargé un auditeur externe d’examiner le dossier.

Mauvais départ pour le nouveau CEO

Alors que le 29 août Tesco annonçait pour l’exercice en cours un bénéfice semestriel de 1,1 milliard de livres sterling (1,4 milliard d’euros), ce matin le distributeur a rabaissé ses prévisions de bénéfice de 250 millions de livres (320 millions d’euros).


En surestimant le bénéfice de 23%, le nouveau CEO David Lewis prend un très mauvais départ. « Nous avons découvert une faute grave et nous avons pris les mesures nécessaires », déclare Lewis dans un communiqué de presse. « Le président (Sir Richard Broadhent, red.) et moi-même avons agi rapidement pour qu’une enquête indépendante approfondie soit menée. »


Deloitte  a été chargé d’examiner l’affaire et non pas PwC, l’auditeur de Tesco. Au cours de l’enquête le distributeur se fera également assister par son conseiller juridique externe Frehsfields.


Quatre managers suspendus temporairement

Lewis souligne que « (…) le conseil, mes collègues, nos clients et moi-même,  attendons de Tesco qu’il agisse de manière intègre et transparente et nous prendrons des mesures fermes lorsque les résultats de l’enquête nous seront parvenus. » Pour joindre l’acte à la parole Tesco a suspendu temporairement quatre senior managers de leur fonction, le temps d’effectuer l’enquête. Il semblerait que Chris Bush, managing director de Tesco UK, soit l’un des quatre administrateurs concernés.


Lewis aura tout intérêt à rassurer les actionnaires, qui pour l’instant doutent fortement de l’intégrité et de la transparence du leader britannique. D’ailleurs la réaction à la bourse ne s’est pas fait attendre : suite à l’avertissement sur bénéfice, ce matin l’action Tesco chutait considérablement.


Le 23 octobre Tesco communiquera un bilan intermédiaire, prenant en compte cette révision à la baisse du bénéfice.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Des poses torrides dans le rayon des produits frais

20/04/2018

Les experts météorologiques de RetailDetail Food prévoient déjà un été torride pour le secteur des FMCG.  Pourquoi ?  C’est ce que dévoile sans détours notre aperçu hebdomadaire sérieusement épicé.

Heineken et Bavaria cherchent leur bonheur hors Europe

19/04/2018

Les groupes brassicoles Heineken et Bavaria enregistrent des chiffres de vente en hausse sur un marché européen de la bière pourtant en difficulté.  Bavaria a réalisé un CA record l’an dernier, tandis que le volume de Heineken a augmenté de 4,3% au trimestre précédent.

Danone enregistre la plus forte croissance de chiffre d'affaires comparable en 5 ans

19/04/2018

Le géant français de l’alimentation Danone a connu un excellent premier trimestre.  Le chiffre d’affaires a progressé de 4,9% sur base comparable, soit la meilleure performance de ces cinq dernières années.

Des produits pour bébés viennent élargir l’assortiment de marques distributeur chez Lidl

19/04/2018

Lidl peut tout doucement échanger son rôle de discounter contre celui de retailer complet.  La chaîne de supermarchés lance sa propre gamme de produits pour bébés de marques distributeur Lupilu et Cien, déjà fortement appréciées par la clientèle.

Unilever affecté par la faiblesse du dollar

19/04/2018

 

Unilever a vu son chiffre d’affaires baisser de plus de 5% suite aux effets de change négatifs.  Sans cet impact, le chiffre d’affaires du groupe de produits alimentaires et de soins personnels aurait progressé de 3,4%.

Greenyard se charge de la logistique des produits frais pour les magasins Carrefour indépendants

19/04/2018

Une collaboration exclusive entre Carrefour Belgium et le fournisseur de produits frais Greenyard a pour but d’élever le niveau de l’offre de produits frais dans les points de vente de plus petite taille.