Tesco va vendre des fruits et légumes imparfaits | RetailDetail

Tesco va vendre des fruits et légumes imparfaits

Tesco va vendre des fruits et légumes imparfaits

La chaîne de supermarchés britannique Tesco va vendre à prix réduits des fruits et légumes, qui de par leur apparence imparfaite terminent généralement dans la poubelle. Par cette action l’enseigne entend inciter ses clients à acheter ces produits qui souvent sont considérés à tort comme de moindre qualité.

Exigences esthétiques

Tesco veut essayer de vendre des fruits et légumes qui en apparence ont l’air moins attrayants aux consommateurs britanniques, qui  choisissent souvent un produit pour son aspect esthétique. Par contre sur d’autres marchés de Tesco, notamment en Europe de l’Est , les clients sont bien moins soucieux de l’apparence des produits. Par cette action Tesco espère changer la mentalité en Grande-Bretagne.


L’enseigne a décidé de lancer cette action en réaction aux nombreuses critiques qu’elle a subies concernant d’énormes gaspillages : la chaîne  jetterait deux tiers de ses produits alimentaires, dont 68% de salades pré-emballées, 48% de produits de boulangerie et un quart de raisins.


Les cultivateurs de fruits et légumes se plaignent depuis des années auprès de l’Union européenne, car ils se voient contraints de jeter jusqu’à 40% de leur produits, en raison de leur non-conformité aux normes esthétiques.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La cherté de l’alimentation pousse le consommateur au-delà de la frontière

20/06/2018

Tandis que l’exportation de produits alimentaires belges est en plein boom, la consommation sur le marché intérieur est en baisse vu l’augmentation des prix. Une tendance inquiétante, estime l’industrie : le gouvernement doit intervenir.

Les fans de bière aventureux mettent les petits brasseurs au défi

20/06/2018

La consommation mondiale de ‘craft beer’ continue son ascension, mais pour les amateurs de bières spéciales artisanales la fidélité à la marque est une notion toute relative. De quoi mettre les producteurs au défi.

Albert Frère goûte aux fricandelles Vanreusel

20/06/2018

Ergon, un fonds d’investissement qui fait partie du holding GBL, a pris une participation dans Beltaste, l’entreprise derrière le fabricant de fricandelles Vanreusel. Ce dernier recherchait un partenaire financier depuis un certain temps déjà.

Colruyt Group dépasse les attentes

19/06/2018

Grâce notamment à une fin d’année tonique, Colruyt Group est parvenu à augmenter sa part de marché durant l’exercice écoulé. Contre toute attente les marges se sont maintenues. Les activités en ligne aussi affichent de bonnes performances.

La marque de lait Joyvalle intégrée à Campina

19/06/2018

Le fabricant de produits laitiers FrieslandCampina veut se concentrer sur une marque de lait forte : Joyvalle sera désormais intégré sous le parapluie de Campina.

Un nouveau plan commercial pour réanimer Makro

18/06/2018

Grâce à une offre professionnelle et de grands emballages, Makro entend inciter plus de clients à acheter davantage. En outre, le service envers la clientèle locale sera amélioré. Mais le temps presse : fin 2019 le redressement devra être visible.