Test-Achats met Red Market en demeure pour « publicité trompeuse » | RetailDetail

Test-Achats met Red Market en demeure pour « publicité trompeuse »

Test-Achats met Red Market en demeure pour « publicité trompeuse »

En titrant en grand dans les journaux que Red Market est « le meilleur marché selon Test-Achats », la filiale de Delhaize s’est (à nouveau) mis l’organisation de défense des consommateurs à dos, alors que les deux parties semblaient réconciliées …

« Publicité trompeuse et mensongère »

Alors que Red Martket venait tout juste d’être réhabilité par Test-Achats, voilà que la chaîne sème à nouveau la brouille. « Après la publication de notre comparaison de prix, Red Market  a diffusé une publicité dans différents journaux », commente Ivo Mechels, porte-parole de Test-Achats, « sans nous demander l’autorisation de faire référence à notre étude et aux résultats de notre analyse. »


« Les dénominations ‘Test-Achats’ et ‘Test-Aankoop’ sont des marques déposées, qui ne peuvent en aucun cas être utilisées par une entreprise en vue d’en tirer profit ou de façon à entacher la compétence distinctive et la réputation de ces marques. »


« Au niveau du contenu, la référence à Test-Achats est trompeuse : en effet Red Market affirme être ‘le meilleur marché selon Test-Achats’, ce qui est totalement faux », poursuit Ivo Mechels. Red Market est le moins cher uniquement pour les produits de marque,  et ce ex aequo avec Colruyt. Néanmoins au classement général (panier de marques nationales, marques de distributeurs et marques premiers prix) Red Market se place seulement en troisième position après Colruyt et Albert Heijn.


Nouvelle confrontation

« C’est pourquoi notre avocat a envoyé une mise en demeure formelle, en  priant Red Market de mettre fin immédiatement à toute utilisation, quelle qu’elle soit, des résultats de nos analyses et des marques ‘Test-Achats’ et ‘Test-Aankoop’ », souligne Ivo Mechels.


Les deux organisations n’en sont pas à leur première confrontation. L’année dernière Test-Achats avait disqualifié Red Market de son étude comparative des prix, car la chaîne aurait traficoté les prix ; insinuation que cette dernière a toujours démentie.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Par ici les friandises !

18/05/2018

Comment Colruyt parvient à rester si bon marché, que manigance Albert Heijn dans son rayon frais, pourquoi Delhaize mise sur le sans gluten et quelle est cette folle ambiance chez Aldi? Réponse dans le résumé hebdomadaire de RetailDetail Food.

Holland & Barrett envisage l’ouverture de magasins végans

17/05/2018

La chaîne britannique Holland & Barrett (anciennement Essenza au Benelux), spécialisée dans les produits de santé, projette l’ouverture de magasins entièrement végans. Une tendance que doit suivre l’enseigne, estime le CEO Peter Aldis.

Analyse : Six raisons pour lesquelles les grandes marques sont sous pression

17/05/2018

Les marques mondiales subissent de plus en plus la concurrence de petits acteurs locaux. Selon certains observateurs, l’âge d’or des marques est révolu. Une conclusion un peu prématurée peut-être, mais quelques tendances s’ébauchent néanmoins.

Coca-Cola reste la marque mondiale favorite, tandis que les marques locales gagnent du terrain

17/05/2018

Coca-Cola, Colgate et Maggi sont les marques FMCG les plus populaires au monde, selon le dernier rapport de Kantar Worldpanel. Néanmoins les marques locales grignotent des parts de marché aux grands acteurs.

« Dans la catégorie des snacks la consommation est élastique » (Yannick Engelen, Mondelez)

17/05/2018

Dans les catégories impulsives comme les snacks ce ne sont pas tant les promotions qui assurent une croissance durable, mais plutôt une approche trade marketing judicieuse où fabricants et retailers se fixent les bonnes priorités, estime Mondelez.

Réduction supplémentaire chez Whole Foods pour les membres d’Amazon Prime

17/05/2018

Désormais les membres Amazon Prime bénéficient d’une réduction de 10% sur de nombreux produits chez Whole Foods, la chaîne de supermarchés rachetée l’an dernier par l’e-tailer américain. Les experts voient dans ce rapprochement une double stratégie.