Test-Achats met Red Market en demeure pour « publicité trompeuse »

Test-Achats met Red Market en demeure pour « publicité trompeuse »

En titrant en grand dans les journaux que Red Market est « le meilleur marché selon Test-Achats », la filiale de Delhaize s’est (à nouveau) mis l’organisation de défense des consommateurs à dos, alors que les deux parties semblaient réconciliées …

« Publicité trompeuse et mensongère »

Alors que Red Martket venait tout juste d’être réhabilité par Test-Achats, voilà que la chaîne sème à nouveau la brouille. « Après la publication de notre comparaison de prix, Red Market  a diffusé une publicité dans différents journaux », commente Ivo Mechels, porte-parole de Test-Achats, « sans nous demander l’autorisation de faire référence à notre étude et aux résultats de notre analyse. »


« Les dénominations ‘Test-Achats’ et ‘Test-Aankoop’ sont des marques déposées, qui ne peuvent en aucun cas être utilisées par une entreprise en vue d’en tirer profit ou de façon à entacher la compétence distinctive et la réputation de ces marques. »


« Au niveau du contenu, la référence à Test-Achats est trompeuse : en effet Red Market affirme être ‘le meilleur marché selon Test-Achats’, ce qui est totalement faux », poursuit Ivo Mechels. Red Market est le moins cher uniquement pour les produits de marque,  et ce ex aequo avec Colruyt. Néanmoins au classement général (panier de marques nationales, marques de distributeurs et marques premiers prix) Red Market se place seulement en troisième position après Colruyt et Albert Heijn.


Nouvelle confrontation

« C’est pourquoi notre avocat a envoyé une mise en demeure formelle, en  priant Red Market de mettre fin immédiatement à toute utilisation, quelle qu’elle soit, des résultats de nos analyses et des marques ‘Test-Achats’ et ‘Test-Aankoop’ », souligne Ivo Mechels.


Les deux organisations n’en sont pas à leur première confrontation. L’année dernière Test-Achats avait disqualifié Red Market de son étude comparative des prix, car la chaîne aurait traficoté les prix ; insinuation que cette dernière a toujours démentie.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur:  De sympathiques brigands

24/11/2017

Les prix grimpent, la pérennité du supermarché est menacée et les fabricants de marques continuent de payer la note. Eh oui, quels coquins ces ‘food retailers’. Pour vous en convaincre, voici votre rubrique hebdomadaire concoctée par RetailDetail Food !

Nouveau CEO pour Nestlé Belgilux

23/11/2017

Nestlé a annoncé avoir désigné Michel Mersch comme nouveau CEO de Nestlé Belgilux. Il succède à Alexander von Maillot, qui occupera une nouvelle fonction au siège principal en Suisse.

Rémy Cointreau : forte croissance grâce à la demande accrue de cognac de luxe en Asie

23/11/2017

Au premier semestre de son exercice décalé, le groupe français de spiritueux Rémy Cointreau a enregistré d’excellents résultats. Son cognac de luxe s’est particulièrement bien vendu, surtout en Chine, au Japon et à Singapour.

Pierre-Olivier Beckers, ex-CEO de Delhaize investit dans la start-up YouMeal

23/11/2017

YouMeal, une start-up qui aide les exploitations de restaurants à informer leurs clients de la composition de leurs plats, a levé 800.000 euros. L’un des investisseurs est Pierre-Olivier Beckers, ex-CEO de Delhaize et actuellement président du COIB.

Hausse des ventes en ligne dans le secteur FMCG

22/11/2017

Les courses online sont en hausse de 30%, alors que le marché dans son ensemble n’a progressé que de 1,3%. Actuellement l’e-commerce représente 4,6% dans le segment FMCG. D’ici 2025 ce pourcentage devrait atteindre 10%, soit 145 milliards d’euros.

Nestlé envisage la reprise de Hain Celestial

22/11/2017

Nestlé serait intéressé par la reprise de Hain Celestial, une entreprise alimentaire américaine spécialisée dans la production d’aliments naturels et végétariens. La valeur de l’entreprise est estimée à 3,5 milliards d’euros.

Back to top