Test-Achats soupçonne une entente des prix dans la distribution alimentaire

Test-Achats soupçonne une entente des prix dans la distribution alimentaire

Test-Achats demande d’urgence au Conseil de la Concurrence de mener une enquête quant à « la forte hausse inexpliquée des prix de certains produits alimentaires durant ces huit derniers mois ». L’organisation des consommateurs soupçonne une entente des prix entre les trois grands – Delhaize, Colruyt et Carrefour – principalement dans la catégorie des produits discount et premiers prix. Le secteur de la distribution dément catégoriquement.

1% plus cher qu’en mai 2011

Depuis le mois de mai 2011 Test-Achats a relevé les prix de 368 produits dans les trois grandes chaînes de supermarchés. Il en ressort que les prix de l’alimentation n’ont augmenté en moyenne que de 1,2%  au cours des huit derniers mois. Toutefois il y a de grandes différences entre les diverses catégories de produits :

 

Ont fortement augmenté en prix :

 

-    Pâtes à tartiner sucrées : +10,5%
-    Pâtes : +8,7%
-    Produits laitiers : +8,1%
-    Huiles: +5,6%
-    Boissons rafraîchissantes : +5,3%
-    Boissons chaudes : +4,3%


Ont fortement diminué en prix : 


-    Pommes de terre : -38,9%
-    Légumes frais : -8,9%

 

Forte hausse des prix des marques discount

Bien entendu tout le monde évoque  la hausse des prix de l’alimentation et des matières premières de ces derniers mois, mais comme Test-Achats le précise judicieusement : « lorsque que nous scindons le panier de produits par type de marque, nous constatons des hausses de prix très divergentes » :


-    Marques A: +4,7%
-    Marques de distributeur: +2,5%
-    Marques premiers prix: +7,3%

 

« Ce sont donc avant tout les marques discount qui ont le plus augmenté en prix, alors que les marques de distributeur augmentent beaucoup moins, certaines ont même diminué en prix. C’est étrange », affirme Nico De Bie de l’organisation des consommateurs. « Ceci pourrait s’expliquer par une éventuelle entente des prix », estime-t-on chez Test-Achats.

 

Le secteur de la distribution dément

A la demande de réaction de la rédaction de la VRT, le secteur de la distribution dément formellement qu’il y aurait eu d’éventuelles ententes des prix. Dominique Michel, administrateur délégué de Comeos déclare : « Je suis certain qu’il n’y a pas d’entente des prix. Ces prix discount sont les prix les plus bas et pour ces produits il n’y a pas de frais de marketing et d’emballage. S’il y a une hausse des prix des matières premières, le consommateur forcément le ressentira dans son portefeuille. Sinon nous vendrions à perte, ce qui légalement n’est pas permis dans notre pays ».


Cet argument semble toutefois peu crédible pour Test-Achats : “Comment expliquer alors que les prix des produits laitiers pour les marques premiers prix augmentent de 9,3% et pour les marques A de 9,7%, alors que le lait des marques propres diminue de 1,7% ? Ou prenons l’exemple du café :  il n’est plus cher que de 1,9% pour les marques propres et pas moins de 18,4% plus cher pour les marques discount », observe-t-on chez Test-Achats.


Test-Achats souhaite donc que le Conseil de la Concurrence dispose de plus de moyens, afin de lancer une grande enquête sur la fixation des prix pour les produits alimentaires en général, « et non pas produit par produit, comme c’est la cas actuellement ».

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

 

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Nestlé veut racheter pour 18 milliards d’euros d’actions propres

29/06/2017

Le géant suisse de l’agroalimentaire Nestlé annonce un plan de rachat d’actions propres pour un montant de 20 milliards de francs suisses (18,3 milliards d’euros). Une décision prise sous pression d’un nouvel actionnaire qui a fait son entrée au capital du groupe il y a quelques jours.

Tesco supprime plus de 2.000 emplois

28/06/2017

La chaîne de supermarchés britannique Tesco a annoncé la suppression d’environ 2.300 emplois au total, dont 1.200 jobs au siège principal, ainsi que 1.100 jobs dans le service clientèle, comme déjà annoncé précédemment.

Aldi pose la première pierre de son nouveau centre de distribution

28/06/2017

Les travaux de construction du nouveau centre de distribution d’Aldi à Turnhout ont officiellement débuté. Aldi investit 50 millions d’euros dans ce nouveau site, qui comprendra le siège principal administratif et un entrepôt de 41.000 m².

Ouverture du premier Burger King belge

28/06/2017

Ce mercredi le premier restaurant belge de la chaîne fast-food Burger King a ouvert ses portes à Anvers. Burger King reprendra une série d’établissements de son concurrent Quick en Belgique, mais les deux enseignes continueront d’exister côte à côte.

50 emplois menacés chez Mondelez à Rhisnes

26/06/2017

Les employés de l’usine du producteur alimentaire Mondelez à Rhisnes, dans la province de Namur, se sont mis en grève.  Ils le font en raison d’une restructuration qui menace 50 des 431 emplois.

Shanghai teste le supermarché mobile sans employés

26/06/2017

Un projet test autour d’un supermarché mobile totalement autonome a été lancé à Shanghai, une des plus grandes villes de Chine.  Wheelys Moby Mart est ouvert 24 heures 24 et doit être facile à utiliser.

Back to top