Test-Achats soupçonne une entente des prix dans la distribution alimentaire

Test-Achats soupçonne une entente des prix dans la distribution alimentaire

Test-Achats demande d’urgence au Conseil de la Concurrence de mener une enquête quant à « la forte hausse inexpliquée des prix de certains produits alimentaires durant ces huit derniers mois ». L’organisation des consommateurs soupçonne une entente des prix entre les trois grands – Delhaize, Colruyt et Carrefour – principalement dans la catégorie des produits discount et premiers prix. Le secteur de la distribution dément catégoriquement.

1% plus cher qu’en mai 2011

Depuis le mois de mai 2011 Test-Achats a relevé les prix de 368 produits dans les trois grandes chaînes de supermarchés. Il en ressort que les prix de l’alimentation n’ont augmenté en moyenne que de 1,2%  au cours des huit derniers mois. Toutefois il y a de grandes différences entre les diverses catégories de produits :

 

Ont fortement augmenté en prix :

 

-    Pâtes à tartiner sucrées : +10,5%
-    Pâtes : +8,7%
-    Produits laitiers : +8,1%
-    Huiles: +5,6%
-    Boissons rafraîchissantes : +5,3%
-    Boissons chaudes : +4,3%


Ont fortement diminué en prix : 


-    Pommes de terre : -38,9%
-    Légumes frais : -8,9%

 

Forte hausse des prix des marques discount

Bien entendu tout le monde évoque  la hausse des prix de l’alimentation et des matières premières de ces derniers mois, mais comme Test-Achats le précise judicieusement : « lorsque que nous scindons le panier de produits par type de marque, nous constatons des hausses de prix très divergentes » :


-    Marques A: +4,7%
-    Marques de distributeur: +2,5%
-    Marques premiers prix: +7,3%

 

« Ce sont donc avant tout les marques discount qui ont le plus augmenté en prix, alors que les marques de distributeur augmentent beaucoup moins, certaines ont même diminué en prix. C’est étrange », affirme Nico De Bie de l’organisation des consommateurs. « Ceci pourrait s’expliquer par une éventuelle entente des prix », estime-t-on chez Test-Achats.

 

Le secteur de la distribution dément

A la demande de réaction de la rédaction de la VRT, le secteur de la distribution dément formellement qu’il y aurait eu d’éventuelles ententes des prix. Dominique Michel, administrateur délégué de Comeos déclare : « Je suis certain qu’il n’y a pas d’entente des prix. Ces prix discount sont les prix les plus bas et pour ces produits il n’y a pas de frais de marketing et d’emballage. S’il y a une hausse des prix des matières premières, le consommateur forcément le ressentira dans son portefeuille. Sinon nous vendrions à perte, ce qui légalement n’est pas permis dans notre pays ».


Cet argument semble toutefois peu crédible pour Test-Achats : “Comment expliquer alors que les prix des produits laitiers pour les marques premiers prix augmentent de 9,3% et pour les marques A de 9,7%, alors que le lait des marques propres diminue de 1,7% ? Ou prenons l’exemple du café :  il n’est plus cher que de 1,9% pour les marques propres et pas moins de 18,4% plus cher pour les marques discount », observe-t-on chez Test-Achats.


Test-Achats souhaite donc que le Conseil de la Concurrence dispose de plus de moyens, afin de lancer une grande enquête sur la fixation des prix pour les produits alimentaires en général, « et non pas produit par produit, comme c’est la cas actuellement ».

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

 

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Bientôt une taxe sur la viande ?

12/12/2017

D’ici 5 à 10 ans il y aura une taxe sur la viande, afin de diminuer la consommation de viande qui a de lourdes conséquences sur le climat et la santé. C’est du moins ce qu’estiment bon nombre de  chercheurs et de parlementaires du monde entier.

AB InBev ouvre une nouvelle brasserie en Chine

12/12/2017

AB InBev a ouvert une nouvelle brasserie en Chine, qui avec une capacité de production de 1,5 million de tonnes de bière par an est la plus grande brasserie du groupe en Asie. AB InBev espère ainsi tirer profit de l’essor de la classe moyenne en Chine.

Dr. Oetker à la conquête de la boulangerie industrielle belge

11/12/2017

L’allemand Oetker Gruppe, connu notamment pour ses pizzas surgelées Dr. Oetker, a racheté la boulangerie industrielle belge Diversi Foods, grand fournisseur de pain surgelé aux supermarchés belges et néerlandais.

Ahold et Delhaize fusionnent également aux Etats-Unis

08/12/2017

L’unification d’Ahold et Delhaize se poursuit : au mois de janvier, Ahold USA et Delhaize America vont fusionner. L’entreprise fusionnée belgo-néerlandaise poursuit ainsi sa quête de réduction des coûts.

Fin de la lutte pour le pouvoir au sein de la famille Aldi Nord

08/12/2017

Des années de lutte pour le pouvoir chez Aldi Nord, la partie d’Aldi qui gère des magasins en Belgique et aux Pays-Bas, ont pris fin suite à une décision prononcée par le tribunal.  L’influence de la famille fondatrice se voit ainsi limitée.

Les syndicats chez Carrefour craignent le plan de transformation

08/12/2017

L’entreprise de supermarchés Carrefour aura besoin de longs mois et même de quelques années pour mener à bien sa restructuration.  Entre-temps, les syndicats sont très inquiets quant à l’avenir.

Back to top