Tony's Chocolonely lance des tablettes « sosies » pour lutter contre les abus

 Tony's Chocolonely lance des tablettes « sosies » pour lutter contre les abus
Tony’s Chocolonely

Avec une pétition en ligne et le lancement de quatre tablettes inspirées de célèbres marques de chocolat, Tony's Chocolonely veut faire pression sur la sphère politique et l'industrie pour éradiquer le travail des enfants et l'esclavage de ce secteur.

 

Législation nécessaire

Selon le chocolatier éthique, l'autorégulation de l’industrie ne fonctionne pas et il est urgent de mettre en place une législation qui rendrait les entreprises responsables des abus commis dans leur chaîne de valeur, afin de mettre un terme à des dérives telles que le travail des enfants et l'esclavage moderne. Tony's Chocolonely fait notamment référence à un récent rapport NORC mettant en lumière l’échec de la résolution de violations des droits humains à grande échelle au Ghana et en Côte d’Ivoire, les plus grands pays producteurs de cacao au monde.

 

D'une part, l’entreprise de chocolat appelle activement à la signature d’une pétition pour soutenir la demande d’une législation qui obligerait les entreprises à mettre un terme aux abus dans leurs chaînes. En recueillant un maximum de signatures, le chocolatier veut augmenter la pression sur la sphère politique.

 

Une bonne cause

D’autre part, Tony's Chocolonely lance quatre nouvelles tablettes en édition limitée. L'emballage des tablettes imite ceux de grandes marques comme TwixTobleroneKitKat et Ferrero Rocher. Par cette action ludique, Tony's veut attirer l'attention sur le problème. Selon l'AD, le chocolatier n’a pas demandé l’autorisation aux marques concernées. « C'est aussi un clin d'œil. Nous espérons simplement stimuler une coopération dans cette industrie du chocolat. En outre, il s'agit d'une initiative temporaire. La campagne durera environ trois semaines », explique Thecla Schaeffer, responsable marketing chez Tony's Chocolonely.

 

Les recettes des ventes des tablettes surnommées « Sweet Solution » seront reversées à 100WEEKS, une fondation qui aide les femmes à sortir de la pauvreté en Afrique, grâce à des allocations en espèces et des formations financières. Les tablettes seront disponibles à partir du 28 janvier en Belgique chez Delhaize, et aux Pays-Bas chez Albert HeijnMarqtDe Bijenkorf (en ligne), WAAR (en ligne) et à Schiphol. Bien entendu, elles sont également en vente sur la boutique en ligne Tony's Chocolonely.