Trump se venge par de lourdes taxes sur les produits français

Trump neemt wraak met torenhoge taks op Franse producten

Les Etats-Unis ont à nouveau menacé d’imposer des taxes d’importation supplémentaires (jusqu’à 100%) pour certains produits français, et ce par mesure de représailles contre la digitaxe, instaurée précédemment par la France.


Une trentaine d’entreprises concernées

L’été dernier le parlement français a adopté une proposition de loi instaurant rétroactivement la digitaxe à partir du 1er janvier 2019. Les entreprises générant plus de 750 millions d’euros de revenus digitaux (publicité, commissions, …) au niveau mondial, dont 25 millions d’euros en France, sont désormais soumises à une taxe de 3% sur ces revenus locaux.


Cette mesure touche avant tout des entreprises américaines (notamment Amazon, Facebook et Google), mais également des entreprises chinoises, allemandes, britanniques et une entreprise française. Au total une trentaine d’entreprises sont concernées par cette taxe.


« Discriminatoire »

Selon le Bureau du représentant américain au commerce (USTR), la digitaxe discrimine les entreprises américaines. C’est pourquoi les Etats-Unis veulent à leur tour imposer des taxes d’importation supplémentaires (jusqu’à 100%) pour certains produits français, dont le fromage, le yaourt, le vin mousseux, le savon et le maquillage. « La digitaxe française est déraisonnable, discriminatoire et est une charge pour le commerce américain », souligne l’USTR, cité par le journal De Standaard.


Ce n’est pas la première fois que les Etats-Unis menacent de sanctionner la France. Précédemment le président Donald Trump avait déjà laissé entendre qu’il instaurerait des taxes supplémentaires pour les vins français, entre autres.