Uber lance UberEats à Amsterdam

Uber lance UberEats à Amsterdam


Uber a lancé son service de livraison de repas UberEats dans la ville d’Amsterdam.  L’entreprise va ainsi concurrencer Thuisbezorgd.nl qui contrôle 80% du marché hollandais.  Uber est pourtant convaincu de pouvoir encore peser sur ce marché.

Une croissance rapide

Aujourd’hui, UberEats est actif dans 36 villes réparties dans neuf pays différents et a l’intention de conquérir les Pays-Bas.  Pour atteindre cet objectif, UberEats ne facture pas les frais de livraison et n’exige aucun montant minimum par commande.  L’entreprise est nettement moins restrictive en matière de distance entre le client et l’endroit de la commande, même s’il est possible que la commande ne soit pas livrée dans les 20 minutes, comme promis.


Pour pouvoir assumer les coûts de cette stratégie, UberEats compte gagner des parts de marché au plus vite.  Elle espère attirer beaucoup de clients grâce aux utilisateurs de l’appli Uber qui, via cette appli, bénéficient d’un accès rapide à UberEats.

 
Egalement à Bruxelles

Dès qu’UberEats aura gagné sa place sur le marché, Uber prévoit la création de restaurants qui se consacreront entièrement à la livraison de repas, comme c’est déjà le cas dans certains endroits où le service est présent.


Bruxelles peut d’ailleurs s’attendre à l’arrivée d’UberEats : Uber a annoncé précédemment qu’elle souhaitait lancer le service dans la capitale belge au dernier trimestre 2016.  Fin 2015, Toronto était la première ville à accueillir UberEats.