Un Belge nommé à la tête de Mondelez

Un Belge nommé à la tête de Mondelez

Le groupe agroalimentaire Mondelez s’est trouvé un nouveau CEO en la personne du Belge Dirk Van de Put. Celui-ci succède à Irene Rosenfeld, qui a décidé de profiter de sa retraite. Dirk Van de Put vient de chez McCain Foods.

30 ans d’expérience

Dirk Van de Put a travaillé six ans chez McCain Foods, le plus gros producteur mondial de frites surgelées, mais cumule au total près de 30 années d’expérience dans l’industrie alimentaire. Durant son mandat chez McCain Foods, l’entreprise a enregistré une croissance de plus de 50 %. Auparavant, il est aussi passé par Novartis, Danone, The Coca-Cola Company et Mars.

 

Il succédera en novembre de cette année à Irene Rosenfeld qui a décidé de quitter l’entreprise. « Je suis très fière de ce que les 90 000 collaborateurs de Mondelez International ont accompli », déclare Mme Rosenfeld. « L’avenir s’annonce radieux pour cette fantastique entreprise et le Conseil d’administration et moi-même sommes convaincus que Dirk Van de Put est la bonne personne pour nous guider. »

 

Mondelez a pris le temps de trouver un digne successeur à Mme Rosenfeld. L’entreprise lui cherche un remplaçant depuis plusieurs années et pense aujourd’hui avoir trouvé le bon candidat.

 

Baisse du chiffre d’affaires au 2e trimestre

Mondelez a également publié ses résultats du deuxième trimestre. Le chiffre d’affaires a diminué de 5 % à 5,986 milliards de dollars (5,06 milliards d’euros). En Europe, le chiffre d’affaires a reculé de 5 % et en Amérique du Nord de 8,5 %. Cette baisse est principalement imputable à la cyberattaque dont Mondelez a été victime en juin. Le bénéfice net a en revanche augmenté de 7,3 % pour s’établir à 498 millions de dollars (421 millions d’euros).

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Esprit triple son bénéfice net en 2017

20/09/2017

Au cours de son exercice comptable 2016-2017 l’enseigne de mode Esprit est parvenue à tripler son bénéfice net. Pourtant le chiffre d’affaires a régressé de près de 9%, mais ce recul est lié essentiellement à la réduction du nombre de magasins.

Forte croissance pour le torréfacteur Miko

20/09/2017

Durant le 1er semestre de 2017 le fabricant de café et d’emballages plastiques Miko a progressé de plus de 12%. Ainsi le groupe de Turnhout est sur la bonne voie en vue d’atteindre pour la première fois un CA annuel de plus de 200 millions d’euros.

Spadel investit 12,8 millions d’euros à Spa Monopole

20/09/2017

Le groupe Spadel va investir 12,8 millions d’euros sur son site d’embouteillage Spa Monopole. L’usine sera dotée d’une nouvelle ligne de production afin de faire face à la croissance des eaux aromatisées. L’extension sera achevée en février 2018.

Alpro bannit les graines de soja américaines

19/09/2017

Le fabricant de boissons à base de soja Alpro n’achète plus ses graines de soja aux Etats-Unis, mais uniquement en Europe et au Canada, afin d’avoir la garantie qu’il ne s’agit pas de soja génétiquement modifié.

Quel est l'impact de la nouvelle pyramide alimentaire sur l’industrie ?

19/09/2017

Le ‘Vlaams Instituut Gezond Leven’ a présenté une nouvelle pyramide alimentaire, qui correspond mieux aux idées actuelles en matière de nourriture saine. Toutefois l’industrie alimentaire craint des conséquences négatives.

Chute de l’action Heineken après le désengagement partiel des Mexicains

19/09/2017

Le mexicain Fomento Economico Mexicano (Femsa), qui détenait 15% des actions de Heineken, a vendu pour 2,5 milliards d’actions du groupe brassicole néerlandais. D’emblée le cours de l’action a chuté à la bourse.

Back to top