Un employé de Colruyt décède du coronavirus

Un employé de Colruyt décède du coronavirus
defotoberg / Shutterstock.com

Un employé d’un supermarché Colruyt situé à Forest a perdu la vie des suites du Covid-19. Le détaillant envisage l’introduction de mesures supplémentaires pour protéger et récompenser le personnel de ses magasins pour ses efforts. 

 

Distance insuffisante ?

Mohamed Nahi, un employé de 32 ans du Colruyt situé à Forest, est décédé mercredi soir après avoir été infecté par le virus. Il avait été placé en quarantaine chez lui. On ne sait toujours pas si la contamination est liée à son travail, mais d’autres employés du détaillant continuent de tirer la sonnette d’alarme.

 

Un employé, souhaitant garder l’anonymat, témoigne dans un message circulant sur Facebook que seul un tiers des clients respectent correctement les règles de « distanciation sociale ». Selon un échantillon représentatif recueilli chez son concurrent Delhaize, il apparait que sept personnes sur dix y suivent les règles. La lettre ouverte appelle à l’introduction de mesures supplémentaires pour garantir la distance sociale ainsi que de mesures compensatoires pour les employés. 

 

« Pourquoi le faisons-nous ? »

« Nous commençons tous à alerter du danger que représente le coronavirus, et du fait que nous ne sommes certainement pas en sécurité au travail et que cela pourrait encore durer des mois. Beaucoup commencent à se demander pourquoi ils continuent à travailler ainsi pour le même salaire ; le travail n’est, après tout, plus le même », peut-on encore lire dans la lettre ouverte, selon le journal Het Laatste Nieuws.

 

Colruyt indique qu’il recueillera davantage d’informations sur les circonstances exactes de cette affaire et qu’il informera en premier lieu les collègues de l’employé décédé. En outre, le distributeur déclare qu’il affinera les mesures de compensation, qui ont été discutées avec les syndicats ces dernières semaines. Les clients sont une fois de plus invités à respecter scrupuleusement toutes les règles.