Un label « relations fournisseurs responsables » voit le jour dans la grande distribution en France

Un label « relations fournisseurs responsables » voit le jour dans la grande distribution en France

Le secteur de la grande distribution en France vient de signer le 6 novembre dernier, à l’exception du Groupe Leclerc, une charte pour une démarche de labellisation de leurs relations avec leurs fournisseurs, avec le soutien du médiateur inter-entreprises.

La volonté d’un apaisement sur les prix des produits alimentaires

Un label « relations fournisseurs responsables » vient d’être lancé ce 6 novembre avec pour objectif « d’apaiser les négociations entre distributeurs et industriels sur les prix des produits alimentaires », confirme Pierre Pelouzet, médiateur des relations inter-entreprises. Ce label s’appuie sur une charte qui définit ce que doivent être les bonnes pratiques commerciales ainsi que les mauvaises à proscrire. 

Cette charte, comportant une dizaine d’engagements, a été signée par l’Association nationale des industries alimentaires (Ania), Coop de France, la Fédération du commerce et de la distribution (FCD), Système U, Auchan, Carrefour, Cora. D’autres enseignes comme Casino ou Intermarché ont confirmé leur intérêt pour le futur. Le groupe Leclerc ne s’est pas encore manifesté.

Système U, premier candidat à l’obtention du label

Jusqu’à présent, seul Système U est officiellement candidat à l’obtention du label, le groupe Auchan ayant confirmé son intérêt pour une expérimentation. Serge Papin, PDG du groupe Système U confirme « qu’il est important de donner des signes forts à destination des fournisseurs et que nous puissions obtenir le label avant l’été pour ensuite lancer une campagne de communication ». Parmi les engagements de cette charte, on peut retrouver le respect des délais de paiement fixés par la loi, l’égalité de traitement entre les fournisseurs, la mise en place de cadre contractuel, équilibré et clair, la prévention de la corruption …

Jacques Creyssel, Président de la Fédération du commerce et de la distribution (FCD), regrette toutefois qu’il n’y ait pas de cadre particulier à destination des PME comme demandé auprès de l’Ania. 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Une question d’indigestion

17/11/2017

Dans certains quartiers généraux la tension monte a vue d’œil, mais pour les gourmets la semaine s’est plutôt bien déroulée. Vous avez raté quelque chose ? Voici le résumé hebdomadaire joyeusement gratiné de RetailDetail Food !

« De gardienne d’enfants à commerçante »

17/11/2017

Marieke Vermeire exploite le Carrefour Express de la Luikersteenweg à Hasselt aux côtés de son mari. « Le hasard a voulu que Carrefour recherche des franchisés pour exploiter ce magasin juste au moment où nous envisagions de nous lancer. »

RetailDetail Food #25 est disponible en ligne

17/11/2017

Comment les commerçants gèrent-ils les clients agressifs en magasin ? Voilà l’un des thèmes abordés dans le 25ème numéro de RetailDetail Food, le journal personnalisé des exploitants de supermarchés.

Le CEO d’Alpro, Bernard Deryckere, démissionne

16/11/2017

Bernard Deryckere, l’architecte du succès international de l’entreprise de produits laitiers belge Alpro, démissionne après 16 années passées au sein de l’entreprise. Des différends avec le nouveau propriétaire Danone seraient à l’origine de ce départ.

Tesco obtient le feu vert pour « la fusion de l’année » avec Booker

15/11/2017

Ça bouge dans le retail au Royaume-Uni : après l’absorbation de Nisa par Co-op, le leader du marché Tesco va lui aussi augmenter sa part de marché en rachetant le grossiste Booker pour la modique somme de 4,52 milliards d’euros !

L’Inde, terre promise pour les pommes et les poires belges

14/11/2017

Les fruiticulteurs belges s’en vont conquérir l’Inde : pour l’instant ce pays est déjà le principal marché d’exportation hors Europe pour les pommes belges et les poires belges y sont également fortement promues. 

Back to top