Un label « relations fournisseurs responsables » voit le jour dans la grande distribution en France

Un label « relations fournisseurs responsables » voit le jour dans la grande distribution en France

Le secteur de la grande distribution en France vient de signer le 6 novembre dernier, à l’exception du Groupe Leclerc, une charte pour une démarche de labellisation de leurs relations avec leurs fournisseurs, avec le soutien du médiateur inter-entreprises.

La volonté d’un apaisement sur les prix des produits alimentaires

Un label « relations fournisseurs responsables » vient d’être lancé ce 6 novembre avec pour objectif « d’apaiser les négociations entre distributeurs et industriels sur les prix des produits alimentaires », confirme Pierre Pelouzet, médiateur des relations inter-entreprises. Ce label s’appuie sur une charte qui définit ce que doivent être les bonnes pratiques commerciales ainsi que les mauvaises à proscrire. 

Cette charte, comportant une dizaine d’engagements, a été signée par l’Association nationale des industries alimentaires (Ania), Coop de France, la Fédération du commerce et de la distribution (FCD), Système U, Auchan, Carrefour, Cora. D’autres enseignes comme Casino ou Intermarché ont confirmé leur intérêt pour le futur. Le groupe Leclerc ne s’est pas encore manifesté.

Système U, premier candidat à l’obtention du label

Jusqu’à présent, seul Système U est officiellement candidat à l’obtention du label, le groupe Auchan ayant confirmé son intérêt pour une expérimentation. Serge Papin, PDG du groupe Système U confirme « qu’il est important de donner des signes forts à destination des fournisseurs et que nous puissions obtenir le label avant l’été pour ensuite lancer une campagne de communication ». Parmi les engagements de cette charte, on peut retrouver le respect des délais de paiement fixés par la loi, l’égalité de traitement entre les fournisseurs, la mise en place de cadre contractuel, équilibré et clair, la prévention de la corruption …

Jacques Creyssel, Président de la Fédération du commerce et de la distribution (FCD), regrette toutefois qu’il n’y ait pas de cadre particulier à destination des PME comme demandé auprès de l’Ania. 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Colruyt et PepsiCo enterrent la hache de guerre : Pepsi à nouveau  disponible

19/01/2018

L’assortiment habituel de Pepsi et Lay’s sera à nouveau disponible chez Colruyt. Depuis novembre la chaîne avait retiré 29 produits du fabricant PepsiCo, qui refusait de lui accorder des réductions de prix. A présent le discounter met fin à ce boycott.

Aldi Nord et Aldi Süd collaborent pour le bien-être animal

18/01/2018

Aldi Nord et Aldi Süd s’associent dans le cadre d’une collaboration unique : la création de leur propre label, Fair & Gut, certifiant le bien-être animal. Pour l’instant le label est lancé uniquement en Allemagne et se limite à la volaille, mais sera étendu ultérieurement.

Rewe teste la teneur minimale en sucre avec des puddings au chocolat

18/01/2018

Quelle est la quantité minimale de sucre jugée nécessaire par le consommateur ?  Rewe mène l’enquête auprès de ses clients. L’enseigne allemande  veut diminuer la teneur en sucre de ses produits maison, mais le client décide de la dose minimale.

Lidl tempère ses ambitions américaines

18/01/2018

Lidl  visait une centaine de magasins aux Etats-Unis durant la première année, mais se voit contraint de tempérer ses ambitions. Depuis sa traversée outre-Atlantique il y a environ six mois le discounter allemand y a ouvert 49 points de vente.

Carrefour clôture une année difficile

17/01/2018

Malgré une amélioration au 4ème trimestre, Carrefour termine une année particulièrement difficile, aussi en Belgique, où la croissance est négligeable. Attendons de voir quelles seront les mesures annoncées la semaine prochaine par le CEO Bompard.

L’enseigne britannique Iceland bannit le plastique

17/01/2018

L’enseigne de surgelés britannique Iceland est la première chaîne à supprimer tous les emballages plastiques de ses produits sous marques propres. D’ici 2023 tous seront emballés dans des matières plus durables, comme le carton ou le papier.

Back to top