Un ménage sur trois achète des produits fairtrade, malgré la crise

Un ménage sur trois achète des produits fairtrade, malgré la crise

Malgré la crise et la faible confiance du consommateur, le Belge adhère de plus en plus aux produits issus du commerce équitable. En 2012 un ménage belge sur deux a acheté régulièrement des produits fairtrade, contre un ménage sur trois l’année précédente. A noter que les chaînes de supermarchés Delhaize, Carrefour, Colruyt et Lidl représentent 70% des ventes.

Les supermarchés en tête

En 2012 le fairtrade a vu progresser son chiffre d’affaires de 12%, indique Max Havelaar sur base d’un rapport de GFK et de son bilan annuel, et ce grâce à une demande accrue et un élargissement de l’offre.


« Actuellement un magasin sur deux propose dans son assortiment des produits issus du commerce équitable », explique Lily Deforce, directrice de Max Havelaar. « En cinq ans de temps, le taux de pénétration a augmenté de 24% à 47%. »


Le soutien des supermarchés au fairtraide explique en grande partie ce bond en avant : « Delhaize, Carrefour, Colruyt et Lidl représentent 70% des ventes. 16 % du chiffre d’affaires provient des magasins Oxfam », précise Lily Deforce, qui estime la valeur totale du marché de produits fairtrade à 86 millions d’euros.

 

Surtout des ménages instruits avec enfants

Les produits faitrade sont le plus fréquemment achetés par des ménages avec enfants (plus de 35%) et souvent plus instruits.  L’étude révèle également que les consommateurs étant déjà adeptes du fairtrade, ont dépensé en moyenne 7,5% de plus en produits équitables en 2012 par rapport à 2011.


Quels sont les produits fairtrade les plus populaires ? Les bananes bien entendu (45% des acheteurs), ensuite le sucre (25%), le chocolat (17%) et le café (15%).  Mais l’essentiel est qu’aujourd’hui plus de 78% des Belges se sont familiarisés avec le fairtrade et ce qu’il représente.


Max Havelaar s’attend à ce que « cette tendance se poursuive en 2013 », cris e ou non, et prévoit une hausse de chiffre d’affaires de 15%.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Images hallucinantes ? Une seule adresse !

15/12/2017

Jef Colruyt est un modèle de sérénité imperturbable et le jambon pata negra est le bitcoin de la charcuterie. Deux conclusions instructives parmi d’autres, à découvrir dans votre rubrique FMCG hebdomadaire, assaisonnée par RetailDetail Food !

RetailDetail Food #26 staat online

15/12/2017

Les représentants commerciaux sont-ils encore les bienvenus chez les retailers ? Le point sur cette question, avec des réponses très divergentes,  dans ce 26ème numéro de RetailDetail Food, le journal personnalisé pour les exploitants de supermarchés.

Analyse : Comment Colruyt Group s’arme-t-il  contre une éventuelle guerre des prix ?

14/12/2017

Malgré des marges en baisse, Colruyt ne renoncera pas à sa garantie du meilleur prix : afin de financer une éventuelle guerre des prix le retailer mise sur l’automatisation, le gain de productivité et des magasins de format un peu plus réduit.

Carrefour continue de perdre des parts de marché en France

13/12/2017

Alexandre Bompard, CEO de Carrefour, est confronté à un énorme défi. C’est ce que confirment une fois de plus les derniers chiffres de Kantar Worldpanel, selon lesquels le groupe serait le plus grand perdant en termes de parts de marché en France.

Metro : après la scission les Pays-Bas et la Belgique restent les maillons faibles

13/12/2017

Un an après s’être séparé de ses activités non-food, le groupe alimentaire allemand Metro dit avoir posé de solides bases pour une future croissance. Néanmoins le Benelux continue de freiner cette croissance.

AB InBev : 70 emplois supprimés au siège principal de Louvain

12/12/2017

Suite à la décision de déménager son service mondial d’achats vers la Suisse, où était déjà basé le service d’achats de SABMiller, le brasseur AB InBev supprimera 70 emplois au siège principal de Louvain.

Back to top