Un piquet de grève bloque le dépôt de Mestdagh à Gosselies

Un piquet de grève bloque le dépôt de Mestdagh à Gosselies

Le dépôt de Mestdagh à Gosselies est bloqué par un piquet de grève depuis hier soir. La plupart des magasins Carrefour Market en Wallonie ne peuvent ainsi pas être approvisionnés. Aucune grève n’a pour l’instant lieu dans les magasins mêmes.

Faire pression sur les négociations

Les syndicats chrétiens et socialistes bloquent de manière conjointe le centre de distribution Mestdagh à Gosselies (près de Charleroi). Le groupe Mestdagh est le plus grand franchisé de Carrefour en Belgique avec 85 points de vente presque tous situés à Bruxelles et en Wallonie.

 

Avec ce blocage, les syndicats veulent faire pression sur la direction du groupe Mestdagh. Une nouvelle réunion aura lieu cette après-midi entre la direction et les syndicats. L’échec de la réunion pourrait entraîner une grève dans les magasins Carrefour Market concernés. Il y a deux semaines, un préavis de grève a en effet été déposé par les syndicats.

 

Ces tensions sont encore une conséquence de l’important plan de restructuration lancé il y a un an. Un accord social qui entraînera la perte d’environ 340 emplois a également été signé. « On dénonce la désorganisation dans les magasins », déclare Myriam Delmée, vice-présidente du syndicat SETCa, à la RTBF. « Le plan de restructuration signé il y a un an devait aller vers plus de flexibilité, plus de polyvalence, mais on voit que tout cela se met en place de manière très anarchique dans les magasins. Cela crée un surcroît de travail, une pression au travail qui est insoutenable pour les travailleurs encore présents dans l’entreprise. »