Un premier semestre qui dépasse toutes les attentes pour Lotus Bakeries

Un premier semestre qui dépasse toutes les attentes pour Lotus Bakeries

La poursuite de la croissance internationale de son spéculoos (à tartiner) et la division ‘en-cas naturels’ ont permis à Lotus Bakeries d’enregistrer un taux de croissance à double chiffre de ses ventes ainsi que de ses bénéfices.

Un chiffre d’affaires de 256,4 millions d’euros

Au cours du premier semestre de cette année, le fabricant de biscuits a enregistré un chiffre d’affaires de 256,4 millions d’euros, une progression de 31,1% par rapport à la même période l’année précédente.  Le résultat opérationnel courant a grimpé de 49% à 43,8 millions d’euros, le bénéfice net a augmenté de 9,3 millions d’euros (+ 43%) et atteint déjà les 30,8 millions d’euros.  C’est ce qu’a annoncé l’entreprise de Lembeke vendredi, après la clôture de la bourse.


En plus du spéculoos, la croissance provient également des ‘en-cas naturels’ activement représentés par Lotus Bakeries sous les marques Nākd, Trek, BEAR et Urban Fruit.  Le chiffre d’affaires de cette division a progressé de plus de 25% par rapport à l’année précédente.


« Les résultats du premier semestre de cette année dépassent également mes attentes », précise le CEO Jan Boone.  « Je suis surtout très fier que nous continuons fortement à progresser grâce à notre produit de base, le ‘biscuit Lotus Biscoff’, avec lequel mon grand-père a débuté l’entreprise il y a plus de 80 ans.  Lotus Biscoff est déjà présent dans un grand nombre de pays, mais je suis convaincu que nous pouvons satisfaire encore plus de consommateurs dans le monde entier grâce à notre goût unique, »