Un projet IT chez Lidl échoue et lui coûte un demi-milliard

Il y a sept ans, la chaîne allemande de supermarchés Lidl a décidé de remplacer son vieux système ERP. Après une introduction pourtant réussie, les problèmes se sont accumulés, et Lidl a récemment décidé d’y mettre fin.

 

Prix d’achat par rapport aux prix retail

 « Lidl a perdu près d’un demi-milliard d’euros à cause d’un projet SAP qui a échoué », selon Computable, le site internet spécialisé en IT, qui se base sur les annonces faites dans les médias allemands. Comme l’ancien système « avait atteint les limites de sa viabilité » et pour simplifier l’infrastructure informatique, le discounter allemand avait décidé de passer à un nouveau système appelé eLWIS, basé sur SAP HANA for Retail. La mise en œuvre s’est déroulée sans heurts dans un premier temps. Le système a même été déployé à l’échelle internationale, ce qui lui a valu une distinction de la part de SAP l’année dernière.

 

Jusqu’à ce qu’on s’aperçoive que la chaîne de supermarchés basait son système d’approvisionnement sur les prix d’achat, alors que le logiciel de SAP est basé sur les prix retail. Ajuster le logiciel était plus facile à dire qu’à faire : les coûts se sont accumulés (à un certain moment, plus de cent consultants s’affairaient à résoudre le problème), alors que l’efficacité diminuait. Lidl a donc décidé d’y mettre fin et d’absorber la perte : près de 500 millions d’euros. Pour le moment, le distributeur se rabat sur son ancien système ERP …