Un troisième trimestre difficile pour Ahold | RetailDetail

Un troisième trimestre difficile pour Ahold

Un troisième trimestre difficile pour Ahold

Le géant néerlandais de la distribution Ahold annonce des résultats décevants pour le troisième trimestre. Tant le chiffre d’affaires que le bénéfice opérationnel ont connu un sérieux recul.

Chiffre d’affaires en baisse de 3,1%

Au cours du troisième trimestre Ahold a réalisé un chiffre d’affaires de 7,36 milliards d’euros, soit un recul de 3,1% par rapport à la même période l’année dernière. Bien que cette régression soit en grande partie attribuable aux effets de change défavorables, car à taux de change constant le chiffre d’affaires est en légère progression (+0,6%).


D’autre part le revenu opérationnel a diminué de 13,9% à 248 millions d’euros. Par contre le bénéfice net progresse de 17% à 165 millions d’euros : une hausse conséquente qui s’explique par le fait que Ahold avait comptabilisé au troisième trimestre 2012 une perte importante liée au désinvestissement dans le distributeur suédois ICA.


Faible confiance du consommateur

Sur son marché intérieur (Pays-Bas et Belgique) la faible confiance du consommateur a impacté les résultats du groupe : le nombre de transactions est resté stable, mais les clients ont dépensé moins à chaque visite. Alors qu’Albert Heijn perd en parts de marché, le webshop Bol.com et le service de livraison Albert.nl par contre ont progressé. La croissance du chiffre d’affaires de 1,4% (à 2,6 milliards d’euros) s’explique avant tout par l’ouverture de magasins supplémentaires, car à périmètre constant le chiffre d’affaires est en recul de 0,2%.


Aux Etats-Unis les ventes ont connu une timide progression de 0,2%, mais Ahold est parvenu à augmenter sa part de marché malgré un environnement très compétitif.


Transformation et expansion

Ce matin Ahold annonçait  également la cession l’année prochaine de ses activités en Slovaquie au distributeur slovaque Condorum.  Après la vente, Ahold se concentrera davantage sur la Tchéquie.


Par ailleurs Ahold multiplie les points de retrait – surtout en Amérique – , alors qu’aux Pays-Bas le groupe se concentre sur la transformation des magasins C1000/Jumbo, dont il avait fait l’acquisition précédemment. Aujourd’hui 29 magasins ont déjà été convertis, d’ici la fin de l’année ils devraient être 39.


En Belgique l’expansion suit son cours comme prévu. Le groupe comptera 19 magasins dans notre pays d’ici fin 2013, indique le CEO Dick Boer, qui ajoute que les points de vente existants se portent bien.

 

Pour les mois à venir Ahold ne s’attend pas à une réelle amélioration du marché et craint qu’aux Pays-Bas surtout les consommateurs continueront à limiter leurs dépenses.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Le shopping sans caisse également disponible chez OKay

13/08/2018

Après les magasins Spar de Colruyt Group, l'enseigne OKay (Compact) adopte à son tour le shopping sans caisse. Avec l'app ‘Scan. Pay. Go.’ les clients n'ont plus besoin de faire la file à la caisse.

AB InBev veut enivrer l'Afrique

09/08/2018

Pour AB InBev l'Afrique est le marché de l'avenir. Le brasseur nourrit de hautes ambitions sur le continent : la prospérité et la population, qui de plus en plus appricie la bière, y augmentent rapidement.

Lidl met des voitures à disposition des shoppers

08/08/2018

"Votre propre voiture pour faire vos courses", voilà comment Lidl présente son nouveau service d'autopartage sur les parkings de ses supermarchés. Pour ce projet le discounter collabore avec Mazda Carsharing.

Ahold Delhaize : CA en baisse, bénéfice en hausse

08/08/2018

Alors qu'aux USA le CA d'Ahold Delhaize est sous pression, Delhaize Belgique confirme la tendance positive déjà perceptible au 1er trimestre, grâce aux 'légumes magiques'. Sur le plan online le groupe est sur la bonne voie.

Chez Walmart des robots préparent les commandes

07/08/2018

Le géant américain de la grande distribution Walmart teste des robots capables de préparer les commandes en ligne : ils collectent les produits secs, réfrigérés et surgelés dans l'entrepôt, tandis que le personnel se charge de choisir les produits frais.

Le groupe Ahold Delhaize perd-il pied aux USA ?

07/08/2018

Ahold Delhaize a du pain sur la planche aux Etats-Unis, affirme le courtier Berenberg. Selon les analystes, le groupe a 'gravement sous-investi' dans ses activités américaines, tandis que la concurrence augmente à vue d'oeil. De gros investissements s'imposent.