Un troisième trimestre difficile pour Ahold | RetailDetail

Un troisième trimestre difficile pour Ahold

Un troisième trimestre difficile pour Ahold

Le géant néerlandais de la distribution Ahold annonce des résultats décevants pour le troisième trimestre. Tant le chiffre d’affaires que le bénéfice opérationnel ont connu un sérieux recul.

Chiffre d’affaires en baisse de 3,1%

Au cours du troisième trimestre Ahold a réalisé un chiffre d’affaires de 7,36 milliards d’euros, soit un recul de 3,1% par rapport à la même période l’année dernière. Bien que cette régression soit en grande partie attribuable aux effets de change défavorables, car à taux de change constant le chiffre d’affaires est en légère progression (+0,6%).


D’autre part le revenu opérationnel a diminué de 13,9% à 248 millions d’euros. Par contre le bénéfice net progresse de 17% à 165 millions d’euros : une hausse conséquente qui s’explique par le fait que Ahold avait comptabilisé au troisième trimestre 2012 une perte importante liée au désinvestissement dans le distributeur suédois ICA.


Faible confiance du consommateur

Sur son marché intérieur (Pays-Bas et Belgique) la faible confiance du consommateur a impacté les résultats du groupe : le nombre de transactions est resté stable, mais les clients ont dépensé moins à chaque visite. Alors qu’Albert Heijn perd en parts de marché, le webshop Bol.com et le service de livraison Albert.nl par contre ont progressé. La croissance du chiffre d’affaires de 1,4% (à 2,6 milliards d’euros) s’explique avant tout par l’ouverture de magasins supplémentaires, car à périmètre constant le chiffre d’affaires est en recul de 0,2%.


Aux Etats-Unis les ventes ont connu une timide progression de 0,2%, mais Ahold est parvenu à augmenter sa part de marché malgré un environnement très compétitif.


Transformation et expansion

Ce matin Ahold annonçait  également la cession l’année prochaine de ses activités en Slovaquie au distributeur slovaque Condorum.  Après la vente, Ahold se concentrera davantage sur la Tchéquie.


Par ailleurs Ahold multiplie les points de retrait – surtout en Amérique – , alors qu’aux Pays-Bas le groupe se concentre sur la transformation des magasins C1000/Jumbo, dont il avait fait l’acquisition précédemment. Aujourd’hui 29 magasins ont déjà été convertis, d’ici la fin de l’année ils devraient être 39.


En Belgique l’expansion suit son cours comme prévu. Le groupe comptera 19 magasins dans notre pays d’ici fin 2013, indique le CEO Dick Boer, qui ajoute que les points de vente existants se portent bien.

 

Pour les mois à venir Ahold ne s’attend pas à une réelle amélioration du marché et craint qu’aux Pays-Bas surtout les consommateurs continueront à limiter leurs dépenses.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


L'ex-dirigeant de Carrefour renonce finalement à sa prime royale de départ

18/06/2018

Georges Plassat, l’ancien PDG de Carrefour, renonce à la généreuse indemnité de départ qui était prévue pour lui. Une décision qu’il a prise sous la pression de l’opinion publique.

Le supermarché en ligne Wink.be jette l’éponge

18/06/2018

Le groupe Louis Delhaize met un terme à son webshop Wink.be. Depuis sa création en 2013, le spécialiste des courses en ligne n’a jamais eu la moindre perspective de rentabilité.

Un protocole d’accord concernant le plan de transformation chez Carrefour

15/06/2018

La direction de Carrefour Belgique a conclu un protocole d’accord avec les syndicats concernant le plan de transformation de la chaîne de supermarchés. Quelque 250 emplois seront sauvés.

Filet Pur : Un estomac rempli d’angoisses

15/06/2018

Au menu de ce résumé hebdomadaire de RetailDetail Food : qui est le vrai patron de Carrefour Belgium, pourquoi manger sain n’est pas si sain que ça, pourquoi l’alcool nous remonte le moral et que manigance Jumbo. Bon appétit !

Alter’Native Food: A place apart at the upcoming SIAL Paris !

14/06/2018

(Advertorial) From 21st to 25th of October, Paris will be the world's food capital. 7,200 French and international exhibitors will be presenting their innovations among 21 exhibitions sectors.

Démission de Johnny Thijs en tant que président de Spadel

14/06/2018

Johnny Thijs  renonce à sa fonction de président de Spadel, producteur d’eau minérale. Son mandat devait se prolonger jusqu’en 2020, mais l’ancien patron de la poste a décidé d’y mettre fin pour des raisons personnelles, rapporte le journal De Tijd.