Une première journée de négociations infructueuse chez Delhaize | RetailDetail

Une première journée de négociations infructueuse chez Delhaize

Une première journée de négociations infructueuse chez Delhaize

Hier les syndicats et la direction de Delhaize ont négocié toute la journée concernant la  restructuration annoncée par le distributeur en juin dernier. Selon les syndicats, pour l’instant la direction ne semble pas vouloir revoir son plan.

« Pas de concessions »

Au mois de juin dernier la direction de Delhaize annonçait la fermeture de 14 magasins et le licenciements de 2.500 employés. En outre le distributeur entend supprimer ou adapter certains avantages des travailleurs. Après avoir refusé en bloc ce plan de restructuration, les syndicats ont repris le dialogue hier.


Après une longue journée de négociations les syndicats se disent déçus, car aucune concession n’a été faite par la direction. « Même si le personnel fait des concessions, notamment en sacrifiant son quart d’heure de pause rémunérée, aucun emploi ne sera sauvé », indique Veerle Verleyen, secrétaire du syndicat LBC-NVK dans le journal De Tijd.


Les syndicats avaient espéré que si les employés renonçaient à certains avantages au niveau des  salaires et des conditions de travail, le nombre de jobs supprimés aurait pu être réduit, mais Delhaize pour l’instant maintient les 2.500 licenciements annoncés. « Quant aux fermetures, nous n’en avons quasiment pas discuté. Nous avons demandé un aperçu des résultats des magasins concernés. Il nous faut d’abord des chiffres avant de pouvoir en parler », poursuit Verleyen. Les négociations se poursuivront le 22 septembre prochain.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Carrefour : choisissez vous-même le prix du lait ‘équitable’

19/02/2018

Selon le modèle français, Carrefour lance le lait « La marque du consommateur », une nouvelle marque dont le prix est fixé par les consommateurs eux-mêmes.  Le lait coûtera 1,05 €, ce qui permet aux agriculteurs d’obtenir une marge plus importante.

La ministre De Block souhaite des codes santé sur les emballages

19/02/2018

La ministre de la Santé Maggie De Block examine s’il est possible d’apposer des étiquettes simples sur les emballages de produits alimentaires pour que les consommateurs puissent vérifier en un seul coup d’œil si un produit est mauvais pour la santé.

Le groupe d’achat européen Agecore met la pression sur Nestlé

16/02/2018

Le groupe d’achat européen Agecore menace de retirer 160 produits Nestlé de sa liste à moins que l’entreprise suisse n’octroie de meilleures conditions.  Les entreprises Colruyt, Coop et Edeka font notamment partie du groupe Agecore. 

Un solide second semestre propulse les ventes de Danone en 2017

16/02/2018

Danone a clôturé son exercice 2017 avec une croissance comparable de 2,5%, surtout grâce à un solide second semestre durant lequel le chiffre d’affaires comparable a progressé de 4,2%.

Aldi Nord et Süd ne fusionnent pas, mais vont collaborer ensemble

16/02/2018

En Allemagne, Aldi Nord et Aldi Süd envisagent la possibilité de collaborer ensemble au niveau des départements achats et marketing.  Les deux entreprises démentent néanmoins l’éventualité d’une fusion future.

Filet Pur : Un éléphant à la caisse

16/02/2018

Comment l’industrie alimentaire espagnole se montre-t-elle sous son meilleur jour, pourquoi la concurrence food atteint-elle des sommets inégalés et à quand la disparition du job de caissière?  Réponse dans le résumé hebdomadaire de RetailDetail Food!

Back to top