Une première journée de négociations infructueuse chez Delhaize | RetailDetail

Une première journée de négociations infructueuse chez Delhaize

Une première journée de négociations infructueuse chez Delhaize

Hier les syndicats et la direction de Delhaize ont négocié toute la journée concernant la  restructuration annoncée par le distributeur en juin dernier. Selon les syndicats, pour l’instant la direction ne semble pas vouloir revoir son plan.

« Pas de concessions »

Au mois de juin dernier la direction de Delhaize annonçait la fermeture de 14 magasins et le licenciements de 2.500 employés. En outre le distributeur entend supprimer ou adapter certains avantages des travailleurs. Après avoir refusé en bloc ce plan de restructuration, les syndicats ont repris le dialogue hier.


Après une longue journée de négociations les syndicats se disent déçus, car aucune concession n’a été faite par la direction. « Même si le personnel fait des concessions, notamment en sacrifiant son quart d’heure de pause rémunérée, aucun emploi ne sera sauvé », indique Veerle Verleyen, secrétaire du syndicat LBC-NVK dans le journal De Tijd.


Les syndicats avaient espéré que si les employés renonçaient à certains avantages au niveau des  salaires et des conditions de travail, le nombre de jobs supprimés aurait pu être réduit, mais Delhaize pour l’instant maintient les 2.500 licenciements annoncés. « Quant aux fermetures, nous n’en avons quasiment pas discuté. Nous avons demandé un aperçu des résultats des magasins concernés. Il nous faut d’abord des chiffres avant de pouvoir en parler », poursuit Verleyen. Les négociations se poursuivront le 22 septembre prochain.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La cherté de l’alimentation pousse le consommateur au-delà de la frontière

20/06/2018

Tandis que l’exportation de produits alimentaires belges est en plein boom, la consommation sur le marché intérieur est en baisse vu l’augmentation des prix. Une tendance inquiétante, estime l’industrie : le gouvernement doit intervenir.

Les fans de bière aventureux mettent les petits brasseurs au défi

20/06/2018

La consommation mondiale de ‘craft beer’ continue son ascension, mais pour les amateurs de bières spéciales artisanales la fidélité à la marque est une notion toute relative. De quoi mettre les producteurs au défi.

Albert Frère goûte aux fricandelles Vanreusel

20/06/2018

Ergon, un fonds d’investissement qui fait partie du holding GBL, a pris une participation dans Beltaste, l’entreprise derrière le fabricant de fricandelles Vanreusel. Ce dernier recherchait un partenaire financier depuis un certain temps déjà.

Colruyt Group dépasse les attentes

19/06/2018

Grâce notamment à une fin d’année tonique, Colruyt Group est parvenu à augmenter sa part de marché durant l’exercice écoulé. Contre toute attente les marges se sont maintenues. Les activités en ligne aussi affichent de bonnes performances.

La marque de lait Joyvalle intégrée à Campina

19/06/2018

Le fabricant de produits laitiers FrieslandCampina veut se concentrer sur une marque de lait forte : Joyvalle sera désormais intégré sous le parapluie de Campina.

Un nouveau plan commercial pour réanimer Makro

18/06/2018

Grâce à une offre professionnelle et de grands emballages, Makro entend inciter plus de clients à acheter davantage. En outre, le service envers la clientèle locale sera amélioré. Mais le temps presse : fin 2019 le redressement devra être visible.