Une puce dans les emballages pour vérifier la consommabilité des aliments

Une puce dans les emballages pour vérifier la consommabilité des aliments

Des scientifiques de l’Université de Gand mettent au point un scanner permettant de contrôler au travers de l’emballage si un aliment est avarié ou non. Actuellement pour vérifier la consommabilité d’un produit il faut obligatoirement ouvrir l’emballage.

Une puce dans l’emballage

Le scanner, qui pour l’instant est développé essentiellement pour les supermarchés, permettra via une puce intégrée dans l’emballage de mesurer le taux de molécules de gaz. A l’aide de ces données le scanner calculera si l’aliment est encore consommable. Ainsi un produit ayant dépassé la date de péremption pourra de façon simple être testé quant à sa consommabilité. De quoi limiter considérablement le gaspillage inutile de produits encore parfaitement consommables.


« Dans un premier temps ce système permettra aux supermarchés de tester les aliments sans avoir à ouvrir l’emballage », explique  Frank Devlieghere, chercheur à l’Université de Gand à la VRT. « A terme les smartphones pourraient également être équipés d’un tel senseur, pour que le consommateur puisse lui-même effectuer le test.»


Outre les scientifiques de l’Université de Gand, des chercheurs de la VUB, de la KU Leuven et de l’Université de Nijmegem sont également impliqués dans le projet.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Les pertes continuent de s’accumuler chez HelloFresh

14/08/2017

Malgré une hausse spectaculaire du chiffre d’affaires durant les six premiers mois de l’année,  les pertes du livreur de box repas HelloFresh continuent d’augmenter.

La glace italienne, leader du marché en Europe

11/08/2017

Qui dit cuisine italienne pense inévitablement aux pâtes et aux pizzas, mais les Italiens jouissent également d’une solide réputation pour leurs glaces. Au niveau de la producton ils sont leader du marché européen. 

Le personnel du magasin Albert Heijn à Anvers malade d’inquiétude

11/08/2017

La moitié du personnel du supermarché Albert Heijn à la Groenplaats à Anvers est malade ou absent en raison de l’inquiétude qui règne concernant l’avenir du magasin. Celui-ci doit être cédé suite à la fusion, mais il ne trouve pas acquéreur.

Oprah Winfrey s’associe à Kraft Heinz

10/08/2017

La star américaine de la télé Oprah Winfrey, en collaboration avec Kraft Heinz, a développé une gamme de « potages et plats sains et nourrissants ». Ces produits doivent permettre au groupe de stimuler la croissance du chiffre d’affaires.

« Un seul magasin anversois bloque la fusion Albert Heijn-Delhaize en Belgique »

10/08/2017

La fusion d’Albert Heijn et Delhaize en Belgique n’est toujours pas accomplie. En cause : un seul magasin anversois, que le groupe ne parvient pas à vendre, écrit le journal De Standaard. Et ce un an après la finalisation de la fusion au niveau du groupe.

La Belgique toujours à la peine au sein du groupe Ahold Delhaize

09/08/2017

L’entreprise de supermarchés Ahold Delhaize a réalisé un solide deuxième trimestre et pense même pouvoir économiser davantage que prévu grâce à la fusion. Par contre au sein du groupe la Belgique reste à la traîne.

Back to top