Visites moins fréquentes au supermarché, mais des caddies plus remplis

Visites moins fréquentes au supermarché, mais des caddies plus remplis

Les ménages belges cherchent à faire leurs courses de manière plus efficace : ils se rendent moins souvent au supermarché pour leurs achats alimentaires, mais ils achètent davantage par visite.

Trois fois par semaine

Le nombre de fois où un ménage belge moyen se rend dans un commerce alimentaire est en baisse. Selon les chiffres de GfK, cette tendance est perceptible depuis des années et se poursuit. En 2012 un ménage se rendait 176 fois par an dans un commerce alimentaire, alors qu’en 2017 ce nombre a chuté de 12% à 154 visites par an, soit trois fois par semaine.


La baisse du nombre de visites concerne tous les types de magasins, explique Karina De Cock de GfK à Kanaal Z. Cette baisse est liée en partie au fait qu’il y a moins de commerces spécialisés indépendants, comme les boulangers ou les bouchers. Les consommateurs remplacent ces différents achats par une seule visite au supermarché.


Mais les consommateurs limitent également leurs visites au supermarché : ils veulent faire leurs courses de manière plus efficace et remplissent donc davantage leurs caddies : en 2013 un grand caddie (plus de dix produits) représentait 17% du nombre d’achats, aujourd’hui ce pourcentage a déjà atteint 19%. A noter toutefois que la baisse du nombre de visites diverge selon les consommateurs : les pensionnés par exemple se rendent plus souvent au magasin, alors que les célibataires font leur shopping de manière plus impulsive.