Voici 7Fresh, le supermarché high-tech de JD.com

Voici 7Fresh, le supermarché high-tech de JD.com

L’avenir du retail alimentaire se situe en Chine. Après Alibaba, c’est au tour de son grand rival JD.com d’ouvrir un supermarché high-tech. 7Fresh intègre la technologie du e-commerce en magasin et vise pas moins de mille points de vente.

Caddies autonomes

Le premier magasin de 7Fresh a ouvert ses portes juste avant le Nouvel An dans le Shopping Center Dazu Plaza à Pékin, à proximité du siège principal de JD.com. 75% du chiffre d’affaires de ce magasin d’une surface de 4.000 m² provient de la vente de produits frais, dont bon nombre de produits importés, très exclusifs pour la Chine : du jambon ibérique, des fruits de mer provenant du Japon ou encore de la pâtisserie française. Les clients ont également la possibilité de faire préparer des produits frais pour les consommer sur place dans le restaurant : un concept qui combine donc la vente et le food service.


Afin d’adapter l’assortiment aux attentes des shoppers, 7Fersh a recours à l’analyse des big data. Grâce à des technologies avancées, le retailer offre aux clients une expérience shopping personnelle et éducative. Ainsi des ‘miroirs magiques’, montrent automatiquement des informations concernant la provenance et la valeur nutritionnelle des produits que les clients prennent dans les rayons. Un dispositif qui rappelle la technologie présentée par Coop à Milan en 2016.


D’ici peu les magasins seront équipés de caddies autonomes qui suivront les clients dans le magasin pendant qu’ils parcourent les rayons, pour qu’ils puissent faire leur shopping hands-free. Le scanning et le paiement s’effectuent au moyen d’une app mobile et d’un système de paiement digital. En outre 7Fresh livre des commandes à domicile dans un rayon de 5 km autour du magasin, souvent endéans les 30 minutes.


Blockchain

7Fresh ambitionne l’ouverture de pas moins de 1000 points de vente dans toute la Chine dans les trois à cinq années à venir. Ainsi l’enseigne entre en compétition avec Hema, la chaîne de supermarchés high-tech d’Alibaba, qui actuellement détient 25 magasins et compte en ouvrir encore une trentaine cette année.


Selon JD.com, le lancement de 7Fresh illustre bien l’évolution du retail traditionnel boosté par la technologie du e-commerce. Le boom du e-commerce en Chine s’explique en effet en grande partie par l’absence d’un réseau de magasins physiques bien développé ; une lacune qui maintenant est en train de se combler. Le retailer se targue d’avoir les systèmes d’achats, de stockage et de logistique les plus efficaces en Chine, avec une chaîne du froid garantie jusqu’au dernier kilomètre.


Par ailleurs JD collabore avec de nombreux partenaires, afin de mettre en œuvre la technologie blockchain permettant de tracer chaque étape du la chaîne logistique, depuis la production jusqu’à la livraison. A noter que l’un des actionnaires de JD.com est l’américain Walmart.