Vous pouvez consommer des vers de farine

Vous pouvez consommer des vers de farine
Shutterstock

L’Agence européenne de la sécurité des aliments a donné son feu vert aux vers de farine jaunes : les insectes ont été déclarés propres à la consommation humaine. Cette décision ouvre un tout nouveau terrain de jeu pour les producteurs de denrées alimentaires.

 

Interdits mais tolérés

Les vers de farine jaunes ont été approuvés par l’EFSA, l’Agence européenne de sécurité des aliments comme source d’alimentation pour l’homme. Ce sont les premiers insectes à avoir cet honneur, et cela signifie que beaucoup d’autres produits contenant cet ingrédient seront bientôt sur le marché et que d’autres variétés pourraient suivre. 


Les insectes ne sont pas totalement inconnus dans les magasins européens : ils sont déjà utilisés comme aliments pour animaux et ont fait leur apparition dans les rayons des supermarchés il y a quelques années. Ces aliments riches en protéines ont été principalement testés comme substituts à la viande, notamment dans des hamburgers à base d’insectes, mais peuvent aussi servir d’exhausteur de goût ou de farine.


Néanmoins, ils restaient en principe interdits en tant qu’aliments pour l’homme : une directive de l’UE stipule en effet que les nouveaux aliments doivent d’abord être testés par l’EFSA. Certains pays qui ne considéraient pas que cette disposition s’appliquait aux produits animaux, comme la Belgique et les Pays-Bas, ont d’ailleurs été rappelés à l’ordre dans une nouvelle loi de 2018. Moyennant une période de transition, la consommation d’insectes était depuis retombée dans l’oubli. 

 

Nouveau label sur les allergies

C’est le producteur français Micronutris qui a rompu le silence et a demandé l’approbation de ses produits à base de vers de farine à l’agence européenne. Avec succès : si la Commission européenne doit encore confirmer formellement la décision, les larves devraient bientôt être autorisées dans toute l’UE. 


Cette décision est également une bonne nouvelle pour la quête d’une alimentation plus durable, puisque les vers de farine jaunes sont riches en protéines, en graisses et en fibres alors que leur production n’émet que très peu de CO2. Les scientifiques de l’EFSA avertissent cependant que les vers de farine jaunes sont à proscrire pour les personnes allergiques aux crustacés et aux acariens, car ils peuvent provoquer des irritations de la peau et de la gorge.