Walmart dépasse Apple et devient le 3ème plus grand e-tailer aux USA

Cette année Walmart sera le troisième plus grand e-commerçant aux Etats-Unis : l’enseigne, qui connaît une croissance fulgurante, dépasse Apple et est devancée uniquement par Amazon et eBay.


Devant Apple, derrière Amazon et eBay

La traditionnelle chaîne de magasins physiques Walmart riposte avec force face à la concurrence online : selon les dernières estimations d’eMarketer, fin de cette année l’enseigne aura réalisé un chiffre d’affaires online de 20,91 milliards de dollars (18,3 milliards d’euros), soit 4% de l’ensemble du chiffre d’affaires en ligne généré aux Etats-Unis. L’an dernier Walmart et ses filiales, notamment Sam’s Club et Jet.com, avait généré 3,3% de la totalité des ventes en ligne américaines.


Ainsi Walmart dépasse Apple en termes de chiffre d’affaires online et se voit devancer uniquement par eBay et Amazon. Le site de ventes aux enchères détient 7,6% de l’ensemble des ventes en ligne aux USA, mais reste loin derrière Amazon. Selon eMarketer, cette année le chiffre d'affaires en ligne d'Amazon sur son marché domestique progressera de 29% à 252,1 milliards de dollars (220 milliards d’euros), ce qui équivaut à une part de marché de 48% du e-commerce aux Etats-Unis, contre 43,1% en 2017.


Atout : click&collect

Que Walmart arrive un jour à combler cet écart, relève probablement de l’utopie, mais l’enseigne dispose néanmoins d’un atout majeur avec son système click&collect : « Le géant du retail continue d’élargir son portefeuille en ligne grâce à des reprises intelligentes, afin d’attirer une clientèle plus jeune et plus aisée. Mais plus que tout, Walmart a gagné ses galons grâce à son webshop de produits alimentaires, dont la forte croissance s’explique en grande partie par l’adoption massive du système click&collect par les consommateurs », commente Andrew Lipsman, analyste en chef chez eMarketer.


Le marché du e-commerce aux Etats-Unis poursuit donc sa croissance : cette année les analystes d’eMarketer s’attendent à ce que le chiffre d’affaires en ligne total augmente de 16% à 525,69 milliards de dollars (460 milliards d’euros), soit 9,8% de toutes les ventes réalisées aux Etats-Unis en 2018.