Walmart lance un avertissement sur bénéfice après un 2ème trimestre difficile | RetailDetail

Walmart lance un avertissement sur bénéfice après un 2ème trimestre difficile

Walmart lance un avertissement sur bénéfice après un 2ème trimestre difficile

Après un faible deuxième trimestre, avec un quasi statu quo du chiffre d’affaires et une chute de 10% du bénéfice opérationnel, le numéro un mondial de la distribution Walmart a revu à la baisse ses prévisions pour l’ensemble de l’année.

Quasi statu quo du chiffre d’affaires

Alors qu’au deuxième trimestre le chiffre d’affaires affiche une hausse minime de 0,1% à 120,3 milliards de dollars (environ 109 milliards d’euros), le bénéfice trimestriel par contre a chuté, passant de 4,4 milliards de dollars l’an dernier à 3,6 milliards de dollars (environ 3,2 milliards d’euros) aujourd’hui.

 

Pour expliquer ces résultats décevants, le PDG Doug McMillon évoque « la hausse des coûts salariaux » et « les effets de change défavorables » comme raisons principales, auxquelles il faut ajouter des investissements supplémentaires dans le segment online et des pressions sur les marges dans les activités de pharmacie.

 

Par ailleurs Asda, filiale britannique de Walmart, souffre de la concurrence des discounters Aldi et Lidl. Suite à la guerre des prix persistante, Asda a vu son chiffre d’affaires comparable reculer de 4,7%, bien que le CEO Andy Clarke perçoive « des signes de redressement au troisième trimestre. »

 

Pronostic annuel revu à la baisse

En même temps Walmart souligne que l’accroissement des coûts est nécessaire pour atteindre la croissance visée : « Bien que les choses n’évoluent pas aussi vite que nous le voulions, l’activité fondamentale, qui est le service apporté à nos clients, s’améliore constamment », commente McMillon. « Les changements que nous devons effectuer, requièrent des investissements qui pèseront sur le bénéfice de cette année. »

 

Aussi le groupe a lancé un avertissement sur bénéfice : pour son exercice en cours (qui se terminera le 31 janvier 2016), Walmart table sur un bénéfice par action compris entre 4,40 et 4,70 dollars, soit environ 10% en moins que la pronostic précédent de 4,70 à 5,05 dollars par action.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un tourbillon de mauvaises nouvelles

22/06/2018

Malgré les tentatives de nombreux retailers alimentaires pour camoufler leur actualité morose, Filet Pur est néanmoins parvenu à la débusquer. Voici le résumé hebdomadaire, quelque peu douloureux mais toujours très instructif, de RetailDetail Food!

Panos remplace la carte client par une app

21/06/2018

La chaîne de sandwicheries Panos a digitalisé son programme client : adieu à la carte en plastique, bienvenue à l’app. « A court terme nous espérons via ce canal atteindre et faire la connaissance de 150.000 clients », indique l’enseigne.

Kellogg’s accusé d’emballage trompeur

21/06/2018

Test-Achats a déposé une plainte auprès du SPF Economie contre Kellogg’s. L’organisation de défense des consommateurs estime que l’information sur les emballages des barres de céréales aux fruits rouges Special K est trompeuse.

La cherté de l’alimentation pousse le consommateur au-delà de la frontière

20/06/2018

Tandis que l’exportation de produits alimentaires belges est en plein boom, la consommation sur le marché intérieur est en baisse vu l’augmentation des prix. Une tendance inquiétante, estime l’industrie : le gouvernement doit intervenir.

Les fans de bière aventureux mettent les petits brasseurs au défi

20/06/2018

La consommation mondiale de ‘craft beer’ continue son ascension, mais pour les amateurs de bières spéciales artisanales la fidélité à la marque est une notion toute relative. De quoi mettre les producteurs au défi.

Albert Frère goûte aux fricandelles Vanreusel

20/06/2018

Ergon, un fonds d’investissement qui fait partie du holding GBL, a pris une participation dans Beltaste, l’entreprise derrière le fabricant de fricandelles Vanreusel. Ce dernier recherchait un partenaire financier depuis un certain temps déjà.