Walmart lance un avertissement sur bénéfice après un 2ème trimestre difficile

Walmart lance un avertissement sur bénéfice après un 2ème trimestre difficile

Après un faible deuxième trimestre, avec un quasi statu quo du chiffre d’affaires et une chute de 10% du bénéfice opérationnel, le numéro un mondial de la distribution Walmart a revu à la baisse ses prévisions pour l’ensemble de l’année.

Quasi statu quo du chiffre d’affaires

Alors qu’au deuxième trimestre le chiffre d’affaires affiche une hausse minime de 0,1% à 120,3 milliards de dollars (environ 109 milliards d’euros), le bénéfice trimestriel par contre a chuté, passant de 4,4 milliards de dollars l’an dernier à 3,6 milliards de dollars (environ 3,2 milliards d’euros) aujourd’hui.

 

Pour expliquer ces résultats décevants, le PDG Doug McMillon évoque « la hausse des coûts salariaux » et « les effets de change défavorables » comme raisons principales, auxquelles il faut ajouter des investissements supplémentaires dans le segment online et des pressions sur les marges dans les activités de pharmacie.

 

Par ailleurs Asda, filiale britannique de Walmart, souffre de la concurrence des discounters Aldi et Lidl. Suite à la guerre des prix persistante, Asda a vu son chiffre d’affaires comparable reculer de 4,7%, bien que le CEO Andy Clarke perçoive « des signes de redressement au troisième trimestre. »

 

Pronostic annuel revu à la baisse

En même temps Walmart souligne que l’accroissement des coûts est nécessaire pour atteindre la croissance visée : « Bien que les choses n’évoluent pas aussi vite que nous le voulions, l’activité fondamentale, qui est le service apporté à nos clients, s’améliore constamment », commente McMillon. « Les changements que nous devons effectuer, requièrent des investissements qui pèseront sur le bénéfice de cette année. »

 

Aussi le groupe a lancé un avertissement sur bénéfice : pour son exercice en cours (qui se terminera le 31 janvier 2016), Walmart table sur un bénéfice par action compris entre 4,40 et 4,70 dollars, soit environ 10% en moins que la pronostic précédent de 4,70 à 5,05 dollars par action.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un soufflé aux œufs brouillés

18/08/2017

Delhaize est à cours d’excuses et Dick Boer perd patience. Voilà ce que nous apprenions cette semaine. L’ambiance y est brouillée, mais ailleurs aussi. Voici votre résumé hebdomadaire par RetailDetail Food !

Douzième trimestre consécutif de croissance pour Walmart

17/08/2017

L’américain Walmart, la plus grande chaîne de supermarchés au monde, a dépassé les attentes des analystes et a enregistré une croissance pour le douzième trimestre d’affilée. La forte croissance du segment online y a largement contribué.

FrieslandCampina se sépare de sa division jus de fruits

17/08/2017

Le groupe de produits laitiers FrieslandCampina a cédé sa division de jus de fruits – dont fait partie notamment la marque Appelsientje – à la société d’investissement néerlandaise Standard Investment.

Dick Boer : « Delhaize perdra un peu de sa liberté »

17/08/2017

Un an après la fusion entre Ahold et Delhaize, le CEO Dick Boer revient sur l’année écoulée. « Nous avons accompli énormément de choses », confie-t-il au journal néerlandais FD, mais « Delhaize perdra un peu de sa liberté. »

Carlsberg augmente son CA, malgré la baisse des volumes

16/08/2017

Durant la première moitié de l’année le CA du brasseur danois Carlsberg a progressé de 2% à 31,8 milliards de couronnes (4,3 milliards d’euros). Cette croissance s’explique par l’augmentation des ventes de bières plus chères, comme la Grimbergen.

Les pertes continuent de s’accumuler chez HelloFresh

14/08/2017

Malgré une hausse spectaculaire du chiffre d’affaires durant les six premiers mois de l’année,  les pertes du livreur de box repas HelloFresh continuent d’augmenter.

Back to top