Week-end sous le signe de la grève chez Delhaize

Week-end sous le signe de la grève chez Delhaize

Le week-end dernier a été marqué par les grèves chez Delhaize. Samedi  14 supermarchés du groupe sont restés fermés en raison de l’arrêt de travail du personnel. Aujourd’hui tous les magasins sont ouverts, en attendant la suite des négociations sociales.

Les grèves coûtent (très) cher

Selon le porte-parole Roel Dekelver 14 supermarchés Delhaize ont gardé portes closes samedi dernier, dont trois en Flandre (Genk, Turnhout et Borgerhout) et cinq à Bruxelles. Le jour auparavant 31 magasins sur les 138  sont restés fermés. Par contre samedi aucun problème n’a été constaté dans les centres de distribution.


Etant donné que dans certains cas il est déjà question du troisième jour de grève consécutif, Delhaize a décidé de redistribuer les produits frais à des œuvres caritatives et des organisations locales. « Par exemple aux Banques alimentaires. Nous avons commencé vendredi dans les régions de Liège et de Bruxelles. », indique Dekelver.


Le porte-parole n’a pas voulu communiquer les pertes encourues par le groupe  suite aux actions de grève, mais on sait à quel point le vendredi et surtout le samedi sont deux jours très importants pour les supermarchés : de nombreux clients font leurs courses hebdomadaires à ce moment-là. Vendredi le journal De Morgen citait une source syndicale évoquant un chiffre d’affaires de 80.000 à 115.000 euros, en fonction du lieu  d’implantation et du jour de la semaine. Pour vendredi il s’agirait donc d’une perte de chiffre d’affaires de près de 2,5 millions d’euros.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: