YamYam to go déclaré en faillite

YamYam to go déclaré en faillite

La chaîne de restauration YamYam to go, une filiale de Bakerstreet, a été déclarée en faillite. Le succès commercial étant insuffisant, il a été décidé de ne pas poursuivre le développement international.

Manque de succès commercial

« La semaine dernière le tribunal a prononcé la faillite à notre demande, après une demande de surséance il y a deux semaines », explique Henri Froeling, CEO de Bakerstreet, à Out of Home. « La raison pour laquelle les choses en sont arrivées là est le manque de succès commercial », après quoi les actionnaires ont perdu confiance dans la chaîne.


Froeling estime qu’il y a trois raisons à cette faillite. « Le titulaire de licence SSP a perdu des contrats  dans les gares de Stansted en Angleterre et de Copenhague au Danemark, d’où une perte de cashflow. Concernant le projet  pilote dans les gares avec NS Stations, tant les Nederlandse Spoorwegen (chemins de fer néerlandais) que nous-mêmes n’en étions pas satisfaits et nous n’avons pu poursuivre ensemble. Par ailleurs nous avions déjà vendu une master franchise pour le Moyen-Orient, dont le premier établissement n’aurait ouvert ses portes qu’au mois de septembre. Mais entre-temps les frais continuent de s’accumuler, ce qui nous a contraints à trancher. »


YamYam a été fondé en 2003. L’an dernier Bakerstreet a pris une participation majoritaire dans la chaîne de restauration et envisageait de développer le concept à l’international. La chaîne est présente en Belgique dans la gare d’Anvers-Central, aux Pays-Bas dans les gares de Rotterdam, Utrecht et Leyde, mais également en Grande-Bretagne, en Irlande et au Danemark où elle compte six établissements au total.

 

Tags: