YamYam to go déclaré en faillite

YamYam to go déclaré en faillite

La chaîne de restauration YamYam to go, une filiale de Bakerstreet, a été déclarée en faillite. Le succès commercial étant insuffisant, il a été décidé de ne pas poursuivre le développement international.

Manque de succès commercial

« La semaine dernière le tribunal a prononcé la faillite à notre demande, après une demande de surséance il y a deux semaines », explique Henri Froeling, CEO de Bakerstreet, à Out of Home. « La raison pour laquelle les choses en sont arrivées là est le manque de succès commercial », après quoi les actionnaires ont perdu confiance dans la chaîne.


Froeling estime qu’il y a trois raisons à cette faillite. « Le titulaire de licence SSP a perdu des contrats  dans les gares de Stansted en Angleterre et de Copenhague au Danemark, d’où une perte de cashflow. Concernant le projet  pilote dans les gares avec NS Stations, tant les Nederlandse Spoorwegen (chemins de fer néerlandais) que nous-mêmes n’en étions pas satisfaits et nous n’avons pu poursuivre ensemble. Par ailleurs nous avions déjà vendu une master franchise pour le Moyen-Orient, dont le premier établissement n’aurait ouvert ses portes qu’au mois de septembre. Mais entre-temps les frais continuent de s’accumuler, ce qui nous a contraints à trancher. »


YamYam a été fondé en 2003. L’an dernier Bakerstreet a pris une participation majoritaire dans la chaîne de restauration et envisageait de développer le concept à l’international. La chaîne est présente en Belgique dans la gare d’Anvers-Central, aux Pays-Bas dans les gares de Rotterdam, Utrecht et Leyde, mais également en Grande-Bretagne, en Irlande et au Danemark où elle compte six établissements au total.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Colruyt et PepsiCo enterrent la hache de guerre : Pepsi à nouveau  disponible

19/01/2018

L’assortiment habituel de Pepsi et Lay’s sera à nouveau disponible chez Colruyt. Depuis novembre la chaîne avait retiré 29 produits du fabricant PepsiCo, qui refusait de lui accorder des réductions de prix. A présent le discounter met fin à ce boycott.

Aldi Nord et Aldi Süd collaborent pour le bien-être animal

18/01/2018

Aldi Nord et Aldi Süd s’associent dans le cadre d’une collaboration unique : la création de leur propre label, Fair & Gut, certifiant le bien-être animal. Pour l’instant le label est lancé uniquement en Allemagne et se limite à la volaille, mais sera étendu ultérieurement.

Rewe teste la teneur minimale en sucre avec des puddings au chocolat

18/01/2018

Quelle est la quantité minimale de sucre jugée nécessaire par le consommateur ?  Rewe mène l’enquête auprès de ses clients. L’enseigne allemande  veut diminuer la teneur en sucre de ses produits maison, mais le client décide de la dose minimale.

Lidl tempère ses ambitions américaines

18/01/2018

Lidl  visait une centaine de magasins aux Etats-Unis durant la première année, mais se voit contraint de tempérer ses ambitions. Depuis sa traversée outre-Atlantique il y a environ six mois le discounter allemand y a ouvert 49 points de vente.

Carrefour clôture une année difficile

17/01/2018

Malgré une amélioration au 4ème trimestre, Carrefour termine une année particulièrement difficile, aussi en Belgique, où la croissance est négligeable. Attendons de voir quelles seront les mesures annoncées la semaine prochaine par le CEO Bompard.

L’enseigne britannique Iceland bannit le plastique

17/01/2018

L’enseigne de surgelés britannique Iceland est la première chaîne à supprimer tous les emballages plastiques de ses produits sous marques propres. D’ici 2023 tous seront emballés dans des matières plus durables, comme le carton ou le papier.

Back to top