Beter Bed souffre du scandale du poison allemand

Beter Bed souffre du scandale du poison allemand

Durant le 1er trimestre de 2018 le spécialiste de la literie Beter Bed Holding a vu son CA chuter de 4%. Outre l’Allemagne, où le scandale du poison continue de peser sur les chiffres de vente, la Suisse et l’Espagne affichent également un recul.

Pas de redressement en Allemagne

Au cours du premier trimestre de cette année Beter Bed n’est toujours pas parvenu à inverser la tendance sur le marché allemand, où la confiance du consommateur a été sérieusement entamée suite à la découverte de substances toxiques dans les matelas et les coussins de l’enseigne. Malgré une campagne marketing ciblée de Matratzen Concord, la branche allemande de Beter Bed, l’entreprise a vu son chiffre d’affaires régresser de près de 12%.


Ces faibles résultats allemands pèsent sur le groupe dans son ensemble, dont le chiffre d’affaires a reculé de 4% à 110,4 millions d’euros. La Suisse (-17,2%) et l’Espagne (-26,7%) affichent également une forte baisse. En revanche les résultats sur les autres marchés sont positifs, en particulier en Belgique où le chiffre d’affaires a augmenté de 60%. En Suède il est question d’une croissance de 22,9%, aux Pays-Bas de 4,8% et en Autriche d’un modeste 1,6%.