« Enchères des services de livraison pour le monopole des rues »

« Enchères des services de livraison pour le monopole des rues »
Shutterstock.com

Deutsche Post, leader sur le marché des colis en Allemagne, veut regrouper les colis par rue et les faire livrer par un seul service de coursier. Ainsi, à chaque rue correspondrait une seule entreprise de livraison. Bon pour l’environnement, et pour les caisses de la ville ?

Exclusivité

« C’est dépassé et mauvais pour la qualité de l’air quand cinq ou six livreurs de colis différents traversent une seule et même rue et s’arrêtent pour livrer des colis », affirme Thomas Koczelnik du comité d’entreprise de la Deutsche Post selon le magazine Twinkel. DHL, DPD, GLS, Hermes et UPS, entre autres, sont actuellement actifs sur le marché allemand.

 

Selon Thomas Koczelnik, d’un point de vue environnemental, il est préférable de répartir les rues entre les différentes entreprises de livraison. Les rues ou les quartiers seraient pour ainsi dire mis aux enchères, créant ainsi une exclusivité sur le dernier kilomètre.

 

Tout le monde n’est pas aussi enthousiaste à l’égard de cette proposition qui, à première vue, favorise les plus gros acteurs du secteur. Deutsche Post est le leader du marché en Allemagne avec une part de 44 %. DPD et Hermes estiment également que les avantages environnementaux seront limités. Les potentiels intéressés sont sans doute les villes et les communes : en effet toute « exclusivité » a aussi un prix...