« Amazon le plus grand retailer américain »

Shutterstock.com

Selon JPMorgan, Amazon devrait ravir à son grand rival Walmart la place de plus grand retailer américain l’année prochaine.

 

Part de marché en hausse

Proportionnellement, les activités retail d’Amazon aux États-Unis ont enregistré la croissance la plus rapide de ces dernières années. Entre 2014 et 2020, le volume brut de marchandises (GMV) de l’entreprise a progressé « nettement plus rapidement » que les ventes au détail ajustées et que l’e-commerce aux États-Unis, indique JPMorgan. Par conséquent, la part d’Amazon sur le marché américain de l’e-commerce a bondi de 24 à 39 % en un an.

 

Amazon connaît également une croissance beaucoup plus rapide que son principal concurrent. L’an dernier, le GMV de l’entreprise a grossi de 41 % à 316 milliards de dollars (266 milliards d’euros), alors qu’on estime que celui de Walmart a progressé de 10 % à 439 milliards de dollars (369 milliards d’euros). « Sur la base des estimations actuelles, nous pensons qu’Amazon pourrait dépasser Walmart pour devenir le plus grand retailer américain en 2022 », ont expliqué les analystes Christopher Horvers et Doug Anmuth à CNBC.

 

Dans leur rapport, Horvers et Anmuth mettent en évidence plusieurs facteurs qui ont contribué à la forte croissance des ventes d’Amazon, et notamment son expansion dans de grandes catégories de produits inexplorées jusqu’alors comme l’épicerie et la mode, l’augmentation des ventes des partenaires et le succès constant d’Amazon Prime. En avril dernier, Jeff Bezos a annoncé que le programme de fidélité comptait désormais plus de 200 millions de membres. Le compteur n’affichait encore qu’environ 150 millions de membres début 2020.

 

Logistique

La croissance soutenue du retail a évidemment un effet favorable sur les activités connexes. Amazon est déjà l’une des plus grandes entreprises de livraison aux États-Unis et on estime qu’elle livrera environ 7 milliards de colis cette année. Elle dépassera ainsi UPS, qui livrera environ 6 milliards de colis.

 

Amazon n’a cessé de développer sa branche logistique ces dernières années pour en faire un véritable concurrent aux grandes sociétés de courrier comme UPS, FedEx et USPS. Le géant de l’internet dispose non seulement d’un vaste réseau d’entrepôts et de stations de livraison, mais aussi d’une flotte considérable d’avions, de camions et de camionnettes de livraison.