« Garder les magasins non-alimentaires ouverts est irresponsable »

« Garder les magasins non-alimentaires ouverts est irresponsable »
Foto RetailDetail

JBCProximus et Coolblue sont les premiers détaillants du Benelux à avoir spontanément décidé de fermer leurs portes même les jours de semaine. Une décision logique, selon Jorg Snoeck de RetailDetail, qui s'attend à ce que d'autres chaînes leur emboîtent très prochainement le pas.

 

Les acheteurs restent chez eux

En Belgique, les magasins non-alimentaires ont, pour l'instant, uniquement l’obligation de fermer le week-end, tandis qu’aux Pays-Bas ces injonctions ne concernent que le secteur de la restauration. Cependant, de plus en plus de détaillants prennent des mesures plus drastiques que celles imposées par le gouvernement. Ce matin, JBC, Proximus et Coolblue ont annoncé que la protection de la santé de leur personnel et des clients justifiait l’introduction d’une mesure radicale : tous leurs magasins physiques resteront fermés pendant au moins trois semaines. Beaucoup de consommateurs ont salué cette décision sur les réseaux sociaux. 

 

Une décision logique, selon le fondateur de RetailDetail, Jorg Snoeck. « Je pense que dans les heures et les jours à venir, la plupart des autres détaillants suivront cet exemple. Garder les magasins ouverts à tout prix est tout simplement irresponsable au vu des circonstances actuelles. Nous traversons une situation exceptionnelle, tout le monde doit maintenant y mettre du sien pour contenir la pandémie. En outre, cela n'a pas non plus de sens sur le plan économique : les gens restent, à raison, chez eux ; les rues et les centres commerciaux sont déserts. Il serait dès lors plus prudent de recourir au chômage temporaire pour les employés de magasin. »

 

À l’international, de nombreux détaillants ont d’ailleurs d’ores et déjà annoncé la fermeture de leurs magasins, notamment Apple, Nike et Urban Outfitters.

 

De nombreux entrepreneurs veulent fermer

Snoeck estime que la situation dans les magasins d'alimentation devrait bientôt se normaliser après la vague de thésaurisation, même si la situation du personnel des magasins, qui ne peut pas toujours éviter le contact avec les clients, doit encore être étudiée. De plus en plus de magasins d’alimentation prennent des mesures visibles, comme le port de gants, le port de masques buccaux (lorsqu’il y en a) et l'indication de distances de sécurité dans les files d’attente aux comptoirs et aux caisses.

 

L'Unizo, l'Organisation flamande des entrepreneurs indépendants, rapporte que de nombreux entrepreneurs qui ne sont soumis qu'à une obligation de fermeture partielle souhaiteraient fermer complètement leur entreprise. « Il s'agit principalement de professionnels dont la fonction implique des contacts physiques étroits », explique le directeur général, Danny Van Assche, qui estime que ces entrepreneurs devraient bénéficier des mêmes allocations que ceux qui se voient contraints de fermer complètement leurs portes.

 

Afin de tenir le secteur au courant des dernières évolutions, RetailDetail a créé un blog en ligne qui donne des informations en direct sur la crise du coronavirus. Vous y trouverez également les noms des détaillants qui suivront l’exemple de JBC, Proximus et Coolblue.