80 magasins et 5000 emplois menacés chez Galeria Karstadt Kaufhof

80 magasins et 5000 emplois menacés chez Galeria Karstadt Kaufhof
Shutterstock.com

La chaîne de grands magasins allemande Galeria Karstadt Kaufhof, maison-mère de Galeria Inno, envisage de fermer près de la moitié de ses succursales. La société fusionnée a été gravement affectée par les fermetures obligatoires imposées à la suite de l’épidémie de coronavirus.

 

« Abus du contexte de la crise du coronavirus »

Selon les médias allemands, le groupe de grands magasins veut fermer 80 de ses 170 succursales allemandes : quelque 5 000 emplois sont menacés. En raison de la fermeture obligatoire des magasins, « GKK » a déjà perdu plus de 500 millions d’euros de chiffre d’affaires, et ce montant pourrait même passer la barre du milliard d’euros à cause de la crise du coronavirus. Début avril, la société avait déjà sollicité la protection contre ses créanciers et doit donc présenter un plan de restructuration d’ici à la fin du mois de juin. Si les dernières fuites d’informations de la presse sont exactes, le bilan pourrait être plus sévère que prévu.

 

Les syndicats s’indignent : « Il semble que la direction et le propriétaire abusent du contexte de la crise du coronavirus pour mener à bien leurs plans originaux de fermetures et de licenciements », semble-t-il. Suite à la mégafusion entre les rivaux Galeria Kaufhof et Karstadt, un nettoyage radical était attendu déjà bien plus tôt, mais cela a jusqu’à présent été démenti par le propriétaire de Signa Holding, René Benko.

 

En début de semaine, Inno avait confié à RetailDetail que les difficultés sur le marché allemand ne concernent pour l’instant pas la branche belge.