Action teste désormais aussi le click & collect en Belgique

Action teste désormais aussi le click & collect en Belgique
Photo: Shutterstock.com

À partir de maintenant, les clients peuvent commander des produits en ligne avant de venir les retirer en boutique. Cinq magasins belges d’Action participent au projet. Cette initiative fait suite à un test similaire réalisé en France et est bien sûr totalement liée à la situation sanitaire actuelle.

 

Pas encore de déploiement international

Dans les magasins Action d’Anvers, Deurne, Kontich, Mortsel et Wommelgem, les clients peuvent désormais réserver leurs produits préférés à la maison et venir les récupérer ensuite en magasin. En cas de réservation avant 17 heures, les produits peuvent être retirés le lendemain. Le personnel du magasin préparera la commande. Les clients peuvent choisir une heure de collecte au préalable et le paiement ne se fait qu’en boutique. Seule une partie de l’assortiment est disponible pour ce nouveau service, et le montant minimum de commande est de 15 euros. Des frais de service de 1 euro sont facturés quand celle-ci coûte moins de 20 euros.

 

Ce n’est pas le premier pas (prudent) qu’Action fait en direction du commerce électronique : au début de l’année, la chaîne discount avait déjà lancé un test de retraits dans deux magasins français. Tout ceci s’explique en partie par les mesures de fermeture prises en raison de l’épidémie, lorsque les magasins en Belgique et en France ont obligatoirement dû fermer leurs portes : le détaillant voudrait être mieux préparé si ce scénario devait se reproduire. « En cas de deuxième vague, cette forme d’e-commerce nous permettra de continuer à servir nos clients », avait ainsi déclaré la chaîne.

 

Le fait que le test soit maintenant étendu à la Belgique ne signifie pas qu’Action prévoit un déploiement international, affirme un porte-parole du détaillant à RetailDetail : « C’est surtout pour des raisons pratiques. À cause du renforcement des mesures sanitaires dans la région test en France, nous avons jugé plus pratique et plus judicieux, pour des raisons logistiques, de reporter l’extension prévue des essais français à la Belgique. Le service de click & collect disponible dans les cinq magasins en Belgique est donc un test qui s’appuie sur ceux menés dans l’Hexagone. Il ne dit rien sur une éventuelle suite au projet ou même sur un déploiement international. »