Alibaba à son tour teste un magasin sans caisses

Alibaba à son tour teste un magasin sans caisses

Le supermarché sans caisses semble être la nouvelle tendance à suivre. Après Amazon et Albert Heijn, le géant chinois Alibaba à son tour teste son propre concept.

Code QR

C’est dans la ville chinoise de Hangzhou qu’Alibaba a ouvert le Tao Café. Le client peut y accéder après avoir scanné un code QR à l’entrée. Une fois les courses terminées, les achats de client sont automatiquement facturés à la sortie du magasin. Le système est basé sur des technologies permettant de suivre le client et ses achats à travers le magasin. C’est pourquoi le magasin, d’à peine 200 m², ne peut accueillir que maximum 50 clients à la fois.


Durant la phase d’essai de cinq jours, Alibaba souhaite avant tout détecter les erreurs au niveau du paiement. Jusqu’à présent dans 0,02% des cas une erreur est survenue au niveau de la reconnaissance du client et dans 0,1% des cas au niveau de la reconnaissance du produit porté en compte.


‘Smart store’

Alibaba n’est ni le premier et ne sera certainement pas le dernier à tester le supermarché sans caisses. Amazon a été pionnier en la matière avec Amazon Go, bien que le concept ne semble pas encore tout à fait au point. Albert Heijn aussi envisage de lancer une version sans caisses de son concept AH to Go. A Shanghai un projet pilote est en cours avec une variante mobile du supermarché sans caisses.


Mais Alibaba souhaite pousser le système encore plus loin en lançant un ‘smart store’, où l’offre serait adaptée en fonction du client.