Alibaba débarque à Liège

Alibaba débarque à Liège

Alibaba va ouvrir 5 nouveaux centres de distribution, dont un en Belgique, à Liège plus précisément. C’est ce que vient d’annoncer le géant chinois. Via sa filiale Cainiao, le groupe entend renforcer son réseau et sa technologie logistiques.

Livraison partout dans le monde endéans les 72 heures

Ce jeudi Cainiao, l’entreprise logistique dont Alibaba détient plus de la moitié des actions, a organisé un Global Smart Logistic Summit, au cours duquel elle a dévoilé de nouvelles technologies pour une logistique intelligente. Lors de ce sommet, il a été annoncé que le groupe envisageait d’élargir son réseau mondial avec cinq nouvelles plateformes logistiques à Dubai, Hangzhou, Kuala Lumpur, Liège et Moscou.


Aux dires du groupe chinois, ces cinq villes sont les premières à être prises en considération, ce qui laisse à penser que d’autres implantations suivront rapidement. L’objectif ultime est de pouvoir effectuer des livraisons partout dans le monde endéans les 72 heures.


Dans 1000 villes d’ici 3 ans

Aujourd’hui Cainiao effectue déjà des livraisons endéans les cinq jours dans 30 villes outre-mer de six pays et régions différentes, affirme l’entreprise. Grâce aux nouveaux centres de distribution, le logisticien entend accélérer ses services et en améliorer la qualité, afin de pouvoir livrer dans 1000 villes d’ici trois ans.


Les nouveaux programmes et technologies démontrées par Cainiao lors du sommet doivent « faciliter le commerce en Chine et ailleurs dans le monde et améliorer les services pour les commerçants et les consommateurs, grâce à une expérience online et offline entièrement intégrée », souligne le spécialiste de la logistique.


Tout comme Alibaba, le logisticien croit au New Retail : un modèle omnicanal s’appuyant sur la technologie, qui selon le géant chinois est l’avenir du commerce. Le groupe parle d’ailleurs de ‘New Logistics’.


Entrepôt intelligent avec 500 robots autonomes

Concrètement Cainiao a présenté pour la première fois son ‘Future Park’ situé à Wuxi (près de Shanghai) : il s’agit d’un complexe destiné à tester de nouvelles solutions logistiques. On y trouve un entrepôt intelligent, mais également des bureaux et des magasins. Les Chinois y testent des systèmes utilisant l’intelligence artificielle, des technologies d’ordinateurs innovantes et des applications basées sur l’Internet des Objets Long Range (LoRa), qui permet aux appareils connectés via internet d’émettre des signaux sur de longues distances.


L’entrepôt intelligent est doté de lignes d’assemblage automatisées équipées de bras robotisés, de plus de 500 robots qui traitent les commandes de manière totalement autonome, de capteurs infrarouges qui déterminent la hauteur d’entreposage et de caméras permettant de mesurer la capacité de stockage en temps réel.


Cainiao précise que certains systèmes sont encore en cours de développement, notamment une solution pour la diminution des déchets et la Cainiao Box destinée à la logistique du dernier kilomètre. La Cainiao Box est une sorte de boîte aux lettres intelligente que le consommateur peut installer à sa porte d’entrée et où le livreur peut déposer les colis si le client n’est pas à la maison. Le caisson peut même faire office de mini frigo puisque la température est réglable à distance. D’ici la fin de l’année le logisticien envisage également la commercialisation d’un robot  de livraison capable de se déplacer de manière autonome.