Alibaba envisage une méga reprise indienne

Le géant chinois du e-commerce Alibaba serait en pourparlers avec le plus grand retailer d'Inde, Reliance Retail, concernant une participation ou une coentreprise. Objectif : contrecarrer la position dominante de Flipkart et Amazon sur le marché indien.

Un deal stratégique

Alibaba explorerait la possibilité d'une coentreprise avec le groupe indien Reliance Retail, qui détient tant des supermarchés que des chaînes non-food et des webshops. Selon certaines sources proches du dossier citées par le journal Live Mint, Alibaba serait prêt à débourser entre 5 et 6 milliards de dollars pour une participation substantielle - de préférence 50% - dans l'entreprise indienne. Autre option evisagée : une coentreprise stratégique, où Alibaba se contenterait d'une participation moins importante. La banque Goldman Sachs assisterait les Chinois dans le cadre de ce deal.


Bien que le porte-parole de Reliance Industries nie qu'il y ait eu des discussions, les dirigeants du groupe indien et Alibaba se seraient déjà rencontrés concerant la création d'une grande entité retail omnicanale. En collaborant les deux groupes espèrent s'étendre tant online qu'offline, avec pour principal objectif de faire front ensemble face à la prédominance des e-tailers Flipkart et Amazon.

 

Précédemment Alibaba avait déjà annoncé des projets d'expansion internationaux agressifs pour que le groupe chinois devienne un acteur logistique et omnicanal de premier plan dans le monde. Le grand avantage d'une coentreprise avec Reliance Retail réside dans le fait que le groupe indien, contrairement aux entreprises étrangères, est autorisé par le gouvernement à exploiter des magasins physiques et entreposer du stock dans le pays. Actuellement Reliance Retail est déjà présent dans 5.200 villes et cités et compte 8.533 points de vente.