Alibaba prévoit un milliard de commandes lors de Singles'Day

Le 11 novembre les Chinois  fêteront la dixième édition de Singles' Day, la plus grande fête commerciale au monde, dédiée aux célibataires. Ce festival du shopping chinois dépasse de loin Black Friday, Cyber Monday et Amazon Prime Day.

 

Cinq fois plus lucratif que Black Friday

Créé il y a dix ans, Singles'Day, dédié aux célibataires, est devenu la fête ultime du consumérisme, grâce à la plateforme en ligne d'Alibaba. L'an dernier Singles' Day a généré 25 milliards de dollars de chiffre d'affaires en ligne. En comparaison, le célèbre Black Friday au Royaume-Uni n'est qu'une broutille, avec 'seulement' 5 milliards de chiffre d'affaires online.

 

L'an dernier en Chine cette journée à elle seule aurait rapporté plus que l'ensemble des ventes online réalisées durant le Cyber Weekend, entre Black Friday et Cyber Monday, aux Etats-Unis, au Canada et en Europe. Même durant la période de cinq jours allant de Thanksgiving à Cyber Monday les Américains n'auraient dépensé que 19,62 milliards de dollars en ligne (14,5 milliards d'euros).

 

Amazon Prime Day, une action de deux jours avec des promotions chocs, lancée par Amazon pour ses membres Prime, arrive loin derrière : cette année le chiffre d'affaires réalisé en 48 heures a été estimé à 3,6 milliards de dollars (3,1 milliards d'euros).

 

Singles' Day n'est pas l'apanage d'Alibaba

En 1993 quatre étudiants célibataires de l'université de Nanjing ont voulu fêter le 11novembre (en raison des quatre 1) comme journée des célibataires. Depuis cette initiative locale s'est développée jusqu'à devenir un phénomène national chinois, voire même mondial : bol.com par exemple lance Singles' Day au Benelux pour la deuxième année consécutive. Toutefois Alibaba n'a pas inventé Singles' Day, mais se l'est approprié sous le dénominateur '‘11.11 Global Shopping Festival’. Néanmoins son rival JD.com a lui aussi réussi a engrangé un chiffre d'affaires de 16 milliards d'euros lors de Singles' Day.

 

Sachant que la Chine compte quelque 200 millions de célibataires, cette journée peut être considérée comme une riposte à la Saint Valentin, un moment où l'on se fait plaisir en participant à des activités ou en s'offrant de petits cadeaux.

 

90% via des appareils mobiles

Alibaba a fait de cet événement une véritable ode à la société de consommation, en organisant ce jour-là un spectacle médiatique où défilent de nombreuses stars mondiales, comme Nicole Kidman et Pharell Williams l'an dernier. Durant ce show prestigieux, bon nombre de Chinois restent cloués à leur poste de télé, pendant qu'ils font leur shopping, jouent et chattent à cœur joie sur leur smartphone.  L'an dernier plus de 90% des achats ont été effectués par voie mobile, à l'aide d'un smartphone ou d'une tablette.

 

Alibaba tire habilement profit de cet engouement des Chinois pour le shopping mobile, en les invitant à remplir au préalable leur panier virtuel pour Singles' Day. Ensuite le jour J il leur reste juste à payer - à prix fortement réduit -  les produits soigneusement sélectionnés. Ainsi l'e-tailer chinois évite les crahs dus au surchargement, auxquels Amazon a été confronté cette année lors de son Prime Day. L'an dernier Alibaba a engrangé 5 milliards de dollars dès les premières minutes, avec 256.000 transactions par seconde lors des moments de pointe.


A chaque concurrent sa journée de ristournes

Vu ce succès retentissant, il n'est pas surprenant que les concurrents d'Alibaba en Chine lancent leur propre festival commercial, dans l'espoir de stimuler davantage encore la rage du shopping des consommeateurs chinois, expliquait Xavier Brochat, grand connaisseur de l'Empire du Milieu, lors du RetailDetail China retailhunt 2018 :  "Tous les écosystèmes proposent leurs propres festivals et ainsi il y a un festival quasi toutes les deux semaines. Les retailers souhaitent tirer profit de ces journées, car il s'agit des principaux moments où ils peuvent stimuler les ventes et octroyer des réductions. C'est pourquoi ils concluent des contrats d'exclusivité avec des acteurs tels qu'Alibaba et se joignent à leur journée de ristournes."

 

Cette année le '11.11 Global Shopping Festival' débutera le 10 novembre à 14 heures (heure belge). Alibaba s'attend à traiter plus d'un milliard de commandes : pour l'occasion l'e-tailer ouvre un nouveau centre de distribution robotisé. L'an dernier la plateforme a reçu plus de 810 millions de commandes.


Vous souhaitez découvrir par vous-même la force novatrice de la Chine? En 2019 aussi RetailDetail se rendra en Chine avec des leaders de l'univers du retail belge. Cliquez ici pour plus d'informations.