Alibaba réalise mille milliards de dollars de ventes

Alibaba réalise pour la première fois mille milliards de dollars de ventes
Photo : zhu difeng / Shutterstock.com

Alibaba a largement dépassé ses prévisions : le chiffre d'affaires a augmenté de 35% au cours de l'exercice clos fin mars, en partie en raison de la crise du coronavirus. Pour la première fois, le groupe chinois de vente au détail a réalisé plus de mille milliard de dollars de ventes en ligne.

 

Près d'un milliard de clients

Alibaba détient encore une fois un record : au cours de l'exercice 2020 clos fin mars, et donc après la crise du coronavirus en Chine, le géant du commerce de détail a réalisé un volume de ventes brut de pas moins de mille milliards de dollars (920 milliards d'euros) grâce au commerce électronique. La majeure partie de cette somme (870 milliards d'euros) provient toujours du marché intérieur chinois. Le chiffre d'affaires a grimpé de 35% pour atteindre 65,6 milliards d'euros, une augmentation supérieure aux prévisions, tandis que le BAIIDA a augmenté de 29%, atteignant 20,5 milliards d'euros.

 

Parallèlement, le groupe affirme compter 960 millions d'utilisateurs actifs dans le monde entier, dont 780 millions de consommateurs en Chine et 180 millions hors du marché national. Plus de 70% des nouveaux clients proviennent de régions moins développées, où le groupe est hautement engagé dans le commerce physique ainsi que dans des partenariats avec de petits détaillants locaux.

 

Le quatrième trimestre est un « succès corona »

Le dernier trimestre en particulier, profondément dominé par la pandémie de coronavirus, a été une aubaine pour Alibaba. Le nombre de commandes en ligne a augmenté de près de 19%, principalement en raison du confinement. Le chiffre d’affaires global a grimpé à 14,7 milliards d’euros, contre 12 milliards de dollars l’an dernier. Le groupe avait pourtant anticipé une baisse des ventes au quatrième trimestre.

 

Les bénéfices du trimestre du coronavirus ont tout de même été durement touchés : le BAIIDA n'a augmenté que de 1% et le bénéfice net a même chuté de 88% sur base annuelle, principalement en raison de la perte de revenus d'investissement à cause de la chute des cours boursiers. Le chiffre d'affaires des activités dans le cloud a augmenté d'environ 58%.