Amazon lance un scanner des paumes de main dans les magasins Whole Foods

Amazon lance un scanner des paumes de main dans les magasins Whole Foods
Amazon

Amazon franchit une nouvelle étape dans le développement de son système de paiement reposant sur le scanner de la main : l'« Amazon One » faisait déjà l'objet d'un projet pilote dans quelques magasins Amazon Fresh, et le système est désormais également testé dans certains supermarchés Whole Foods.

 

Déjà chez Amazon Fresh

Amazon installe le système de paiement dans sept magasins Whole Foods à Seattle. Grâce à ce système, les clients peuvent régler le montant de leurs achats simplement en scannant une ou deux mains, chaque paume de main étant unique de par ses lignes et sillons. Les clients peuvent associer leur paume de main à une carte de paiement grâce à un scanner spécial.

 

L'empire Amazon n’a cependant pas choisi les magasins Whole Foods pour inaugurer ce système : le scanner est apparu pour la première fois l'année dernière dans un magasin Amazon Fresh, également à Seattle. Par la suite, la société l'a également testé dans d'autres concepts de magasins physiques, tels que Amazon Books, Amazon 4-Star et Amazon Pop-Up.

 

Selon la société, les clients n'ont aucun souci à se faire d'un point de vue de la sécurité du système : les données des paumes de main et de la carte de paiement associée sont enregistrées séparément des autres données client. « Amazon One est protégé par de multiples contrôles de sécurité, et les images des paumes de main ne sont pas enregistrées sur l'appareil Amazon One », précise Amazon. « Les images sont cryptées et stockées dans un environnement hautement sécurisé que nous avons créé spécialement à cet égard dans le cloud. »

 

« Plus sûre que la reconnaissance faciale »

Amazon avance que cette technologie est plus performante que d'autres systèmes de paiement biométriques tels que les scans faciaux, en plein essor notamment en Chine. Selon l'entreprise, une personne ne peut être identifiée uniquement grâce à la paume de sa main, ce qui devrait réduire les risques de fraude d'identité. 

 

L'objectif d'Amazon est de proposer cette technologie à des tiers dans une phase ultérieure. Les phases de test dans les différents types de magasins doivent démontrer la fiabilité des scanners des paumes de main.