Amazon propose des primes à la signature élevées au Royaume-Uni

Amazon propose des primes à la signature élevées au Royaume-Uni
Shutterstock.com

Au Royaume-Uni, Amazon s’est attiré l’ire des petits commerçants en offrant des primes à la signature pouvant atteindre 3 000 £ (3 550 €) aux nouveaux employés à l’approche de la période de Noël.

 

Guerre

Dans les régions du Royaume-Uni qui connaissent une pénurie de main-d’œuvre, le géant de l’e-commerce offre une prime pouvant atteindre 3 000 £ afin d’attirer suffisamment de travailleurs en vue de la période de Noël. Amazon recherche 20.000 travailleurs temporaires au Royaume-Uni.

 

Selon la FDF, la Fédération des producteurs britanniques de produits alimentaires et de boissons, une véritable « guerre de la main-d’œuvre » fait rage à l’approche de Noël. De nombreuses entreprises du secteur de l’alimentation et de l’horeca sont incapables de rivaliser avec les salaires offerts par le géant du commerce en ligne, ce qui pourrait affecter les livraisons de Noël. Le patron de la FDF, Ian Wright, qualifie donc l’action d’Amazon de coup dur pour les petites entreprises. « Il n’y a pas un énorme réservoir de main-d’œuvre en Grande-Bretagne. [...] Cela signifie des prix plus élevés et moins de choix dans les rayons. Les fournisseurs produiront certainement en plus petites séries et augmenteront les prix s’ils le peuvent », a-t-il déclaré au Guardian.

 

Les primes promises par Amazon varient selon la région. À Exeter, un travailleur à temps plein peut obtenir une prime de 3 000 £, mais dans certaines autres régions, les sommes varient entre 1 500 et 2 000 £ (1 775 et 2 365 €).

 

Moins de choix

Les experts britanniques du retail ont déjà prévenu que les courses et les achats de jouets de Noël risquent de souffrir de pénuries de main-d’œuvre et de goulots d’étranglement dans la chaîne d’approvisionnement cette année.

 

Andrew Opie, directeur de la nutrition et de la durabilité au British Retail Consortium, a déclaré qu’il y aura suffisamment de nourriture à Noël, mais que l’assortiment pourrait être réduit. « Je ne me souviens pas que la chaîne d’approvisionnement ait jamais été soumise à une telle pression et cela signifie que le moindre choc a un impact. » Il conseille donc aux acheteurs de ne pas traîner pour acheter leurs provisions et leurs cadeaux de Noël. Le supermarché en ligne Ocado a même déjà ouvert ses créneaux de livraison pour la période de Noël.

 

La British Toy & Hobby Association a également averti que le secteur du jouet était confronté à une diminution des possibilités de transport et à une augmentation des coûts. « L’assortiment de jouets est assez étendu actuellement, mais comme dans d’autres secteurs, il est sage de faire ses achats rapidement », explique-t-il.