Amazon recherche 133 000 nouveaux employés

Amazon recherche 133 000 nouveaux employés
Photo: Frederic Legrand - COMEO / Shutterstock.com

Amazon recrute 100 000 nouveaux magasiniers pour ses 100 plateformes logistiques supplémentaires qu’il ouvre aux États-Unis. L’entreprise de Jeff Bezos souhaite en outre engager pas moins de 33 000 employés de bureau et employés en technologie.

 

Salon de l’emploi en ligne

Pour la quatrième fois cette année, Amazon lance une campagne de recrutement à grande échelle. En raison de la pandémie, le géant en ligne avait précédemment embauché 100 000 puis 75 000 travailleurs supplémentaires aux États-Unis, tandis que 7 000 nouveaux collaborateurs logistiques ont été viennent d’être engagés au Royaume-Uni ce mois-ci.


La semaine dernière, le détaillant en ligne a organisé un salon de l’emploi en ligne, lors duquel il était à la recherche de 100 000 collaborateurs opérationnels supplémentaires aux États-Unis et, dans une moindre mesure, au Canada. Cette campagne va de pair avec une expansion du réseau de distribution : afin de se rapprocher littéralement des clients, 100 nouvelles plateformes logistiques ouvriront ce mois-ci. Il s’agit de centres de traitement, de livraison et tri, ainsi que d’autres choses encore, communique la société dans un article de blog.

 

Ceux-ci concernent peut-être d’anciens locaux de chaînes retail en faillite et des locaux vacants dans des centres commerciaux. Amazon avait récemment entamé des discussions avec Simon Property Group, le plus grand propriétaire de centres commerciaux aux États-Unis.

 

Techniciens pour Alexa

De nombreux postes vacants sont également à pourvoir au sein du personnel d’assistance, explique Amazon, qui se dit le plus grand créateur d’emplois de la décennie aux États-Unis : l’entreprise recrute jusqu’à 33 000 employés de bureau et en technologie. Les positions concernent le soutien technologique de services tels qu’Alexa, les services cloud AWS, la technologie de paiement et Prime Video.


Selon Beth Galetti, responsable des ressources humaines, c’est le moment idéal pour recruter du personnel, car la Covid-19 continue de toucher (économiquement) des millions de personnes aux États-Unis et beaucoup de gens « se montrent impatients de retourner travailler ». Le coronavirus a également eu un impact majeur sur Amazon, mais ce dernier est surtout positif : le pionnier du commerce électronique a enregistré un bénéfice record d’environ 5 milliards d’euros ainsi qu’une augmentation de 40 % de son chiffre d’affaires.