Amazon teste un nouveau système de paiement biométrique

Amazon test een nieuw biometrisch betalingssysteem

Amazon est en train de tester un système de paiement qui à l’aide de scanners est capable d’identifier une main humaine individuelle. L’objectif à terme est d’installer ce système biométrique dans les supermarchés Whole Foods.


Pas de contact physique

Actuellement les employés travaillant dans les bureaux d’Amazon à New York testent la technologie, rapporte le New York Post. Quelques distributeurs de boissons et de snacks y sont équipés du nouveau système. La particularité de la technologie réside dans le fait que les utilisateurs n’ont pas besoin d’être en contact physique avec le scanner, contrairement aux lecteurs d’empreintes digitales sur les smartphones par exemple.


L’objectif d’Amazon est d’utiliser le scanner dans les supermarchés Whole Foods. Les clients pourront ainsi faire leurs courses sans cartes bancaires, ni smartphones. En outre le système serait plus rapide que le paiement par carte : le système biométrique d’Amazon permet de traiter un paiement en 0,3 seconde, contre 4 secondes pour une transaction par carte bancaire.


Pour l’instant la marge d’erreur du système est d’environ 0,001%, mais Amazon entend encore augmenter sa fiabilité avant de l’implémenter dans les magasins. L’e-tailer espère pouvoir démarrer le déploiement du système début de l’an prochain.


Cartes d’étudiants

Le géant américain est loin d’être le seul à croire aux avantages de cette technologie. Dans l’école Saint-Bavon à Gand les élèves auront la possibilité à partir de cette année de payer des repas et des boissons avec la paume de la main. Ultérieurement le système pourrait être étendu à tous les étudiants gantois, comme alternative aux cartes d’étudiants traditionnels. Les développeurs voient également des possibilités pour les hôpitaux, les entreprises et les autorités.