Année 2019 dramatique : 140 000 emplois de moins dans le retail au Royaume-Uni

Année 2019 dramatique : 140 000 emplois de moins dans le retail au Royaume-Uni
Shutterstock.com

2019 a été une année dramatique pour le commerce de détail au Royaume-Uni. Selon une étude, pas moins de 140 000 emplois ont été supprimés au cours de l’année écoulée. C’est presque 400 emplois par jour. Pour 2020, les prévisions sont encore plus alarmantes. 

 

Carnage

Joshua Bamfield, directeur du Center for Retail Research (CRR), affirme que le secteur de la vente au détail est en crise en raison des coûts élevés, des faibles marges et du passage au commerce en ligne. « Ces problèmes sont ressentis par la plupart des entreprises actives dans les rues ou les centres commerciaux avec des magasins physiques », déclare-t-il dans The Guardian. « Le commerce électronique s’est donc développé au détriment des magasins physiques », a-t-il ajouté.

 

La faillite de chaînes comme Karen Millen et Coast ont entrainé la perte de 38 100 emplois. En outre, 26 000 emplois ont disparu dans le cadre d’un « Company voluntary arrangement », une procédure d’insolvabilité controversée utilisée entre autres par le groupe Arcadia et Debenhams pour se défaire des magasins déficitaires. Toutes sortes de programmes de réduction des coûts chez des détaillants comme Marks & Spencer et House of Fraser ont coûté leur emploi à près de 79 000 personnes.

 

Aucune amélioration en vue

Au total, 143 100 emplois ont disparu du secteur, contre environ 117 000 en 2018. Selon le CRR, 16 073 magasins ont été fermés au Royaume-Uni l’an dernier, contre 14 583 un an plus tôt. Le CRR s’attend également à ce que la situation se détériore à nouveau cette année, à moins que le gouvernement ne prenne des mesures.

 

Malgré la tempête qui sévit dans le paysage du retail au Royaume-Uni, le secteur reste de loin le plus grand employeur privé du Royaume-Uni, puisqu’il emploie environ trois millions de personnes.