Anvers veut attirer des enseignes allemandes

Anvers veut attirer des enseignes allemandes

Anvers veut attirer des enseignes allemandes

L’échevin anversois des classes moyennes et du tourisme Koen Kennis veut faire découvrir la ville d’Anvers aux retailers allemands lors du salon international Mapic. Il espère ainsi attirer non seulement des enseignes, mais également des touristes allemands.

Repères pour les touristes

« J’insisterai sur la force d’Anvers en tant que ville commerciale avec sa grande diversité de chaînes de magasins », explique Kennis au journal Gazet Van Antwerpen. « Je ferai régulièrement allusion aux 1,3 million de visiteurs par mois sur le Meir. Notre plus grand atout n’est pas seulement notre vaste offre de magasins, mais également la combinaison du shopping avec la gastronomie et la culture. »


A Anvers l’on trouve essentiellement des chaînes hollandaises et françaises, mais l’échevin souhaite à présent convaincre des enseignes allemandes de venir s’installer dans la ville scaldienne.


« Nous voulons attirer des touristes allemands à Anvers », indique Kennis. « C’est un énorme marché. Les expériences du secteur hôtelier nous apprennent que les touristes recherchent souvent des repères », poursuit-il. « Avec quelques chaînes de magasins allemandes nous pourrions créer un climat familier pour ces touristes. D’autre part cela amènerait une nouvelle ambiance et dynamique dans nos pôles commerciaux. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Comment Polette souhaite devenir le Zara des lunettes

25/06/2018

Des montures design excentriques abordables, commandées en ligne et livrées directement depuis l’usine située en Chine : Polette opte pour la disruption dans le monde des opticiens. La marque de lunettes fast-fashion souhaite conquérir le monde.

Standaard Boekhandel ouvre un flagshipstore à Bruxelles

25/06/2018

Dans la zone piétonne bruxelloise, Standaard Boekhandel mise sur un public international avec un vaste choix de livres en français et en anglais. Les produits d’écriture et de papeterie de la société sœur Club y sont également largement représentés.

Pabo poursuit ses activités sous l’étendard ‘be you’

21/06/2018

Le groupe allemand Beate Uhse – spécialisé dans les accessoires érotiques et maison-mère de Pabo –, déclaré en faillite l’an dernier, poursuivra ses activités sous un nouveau nom. Désormais l’accent se situera sur le commerce en ligne.

Fox & Cie ouvre un 17ème magasin de jouets à Tournai

21/06/2018

La chaîne wallonne de magasins de jouets Fox & Cie a ouvert son 17ème point de vente dans le centre commercial Les Bastions à Tournai. « Quelle crise du marché du jouet ? », se demande l’enseigne.

Tom&Co vise 100 nouveaux points de vente en France

21/06/2018

L’enseigne belge d’animaleries Tom&Co poursuit son expansion sur le marché français : un 25ème magasin vient d’ouvrir ses portes à Nantes, selon le nouveau concept, et sept autres ouvertures sont prévues d’ici la fin de l’année.

La France envisage une taxe sur l’e-commerce

21/06/2018

A l’avenir les commandes en ligne pourraient devenir plus chères pour les consommateurs français : une nouvelle proposition de loi prévoit une taxe de 1 à 2% sur le prix de vente, en fonction de la distance de livraison.