Anvers veut attirer des enseignes allemandes

Anvers veut attirer des enseignes allemandes

L’échevin anversois des classes moyennes et du tourisme Koen Kennis veut faire découvrir la ville d’Anvers aux retailers allemands lors du salon international Mapic. Il espère ainsi attirer non seulement des enseignes, mais également des touristes allemands.

Repères pour les touristes

« J’insisterai sur la force d’Anvers en tant que ville commerciale avec sa grande diversité de chaînes de magasins », explique Kennis au journal Gazet Van Antwerpen. « Je ferai régulièrement allusion aux 1,3 million de visiteurs par mois sur le Meir. Notre plus grand atout n’est pas seulement notre vaste offre de magasins, mais également la combinaison du shopping avec la gastronomie et la culture. »


A Anvers l’on trouve essentiellement des chaînes hollandaises et françaises, mais l’échevin souhaite à présent convaincre des enseignes allemandes de venir s’installer dans la ville scaldienne.


« Nous voulons attirer des touristes allemands à Anvers », indique Kennis. « C’est un énorme marché. Les expériences du secteur hôtelier nous apprennent que les touristes recherchent souvent des repères », poursuit-il. « Avec quelques chaînes de magasins allemandes nous pourrions créer un climat familier pour ces touristes. D’autre part cela amènerait une nouvelle ambiance et dynamique dans nos pôles commerciaux. »