Approbation du plan de réorganisation de Neckermann

Approbation du plan de réorganisation de Neckermann
Photo : Shutterstock.com

Hier, la grande majorité des créanciers de Neckermann a approuvé le plan de réorganisation que le tour-opérateur avait soumis au tribunal de l’entreprise.

 

Rééchelonnement de la dette

Selon De Tijd, seuls neuf des 119 créanciers ont rejeté le plan. Ce sont principalement quelques petits créanciers et le SPF Finances qui ont tenté de faire obstruction. En revanche, un important créancier espagnol, qui avait encore 2,2 millions d'euros d'encours, a accepté que cette dette soit convertie en actions.

 

Neckermann va maintenant procéder à la mise en œuvre du plan, ainsi qu'à une augmentation de capital pour pouvoir poursuivre ses activités. « Nous ne savons pas quand le secteur des voyages pourra redémarrer, cela ne dépend pas de nous et les informations changent tous les jours. Nous espérons que l'arrivée du vaccin fera avancer les choses, même si ce n'est pas pour tout de suite. Nous savons à quel point nos clients ont envie de recommencer à voyager et qu'ils seront prêts lorsque cela sera à nouveau possible », a-t-il déclaré après l'audience au tribunal.

 

Fin octobre, le tour-opérateur avait demandé la protection judiciaire contre ses créanciers. L'entreprise a été affectée par la deuxième vague de coronavirus, qui a mis les ventes au point mort. Neckermann avait alors indiqué ne pas être en faillite, mais que l’entreprise avait besoin de temps pour trouver un nouveau financement.